L'Écosse et la tentation de l'indépendance

Le référendum d'autodétermination de 2014
Edwige CAMP-PIETRAIN
Collection
Savoirs mieux
Date de publication
19 mars 2014
Résumé
Le 18 septembre 2014, le gouvernement d'Alex Salmond organisera un référendum d’autodétermination en Écosse. L’indépendance marquerait la fin de la Grande-Bretagne issue d’une Union entre Angleterre et Écosse en 1707, la nation écossaise recouvrant sa souveraineté, en toute légalité.Les origines des revendications indépendantistes sont analysées. Elles sont portées par le Scottish National Party, arrivé au pouvoir grâce à la dévolution, une autonomie élargie concédée par le Parlement britannique. Ce processus est singulier : non seulement le SNP s’en tient à la voie des urnes, dans le respect de la législation existante, mais, qui plus est, loin de prôner un repli identitaire, il se veut ouvert sur le monde.Un panorama des enjeux de ce débat est également dressé, tant p ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
16.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 19 mars 2014
ISBN 9782757407424
EAN-13 9782757407424
Référence 117266-54
Nombre de pages de contenu principal 218
Format 14 x 20 x 1.3 cm
Poids 260 g

Introduction
Glossaire des sigles

1RE PARTIE :
LE REFERENDUM D'AUTODETERMINATION : GENESE ET MODALITES

Chapitre 1er :
L'intégration de l'Écosse au Royaume-Uni

La construction progressive d'un État d'Union
La dévolution administrative ou déconcentration du pouvoir

Chapitre 2 :
La dévolution législative et ses limites

Une réelle autonomie pour l’Écosse
Dévolutions et pouvoir central

Chapitre 3 :
Une revendication indépendantiste portée par le Scottish National Party (SNP)

La quête de la crédibilité
La transformation en parti de gouvernement grâce à la dévolution

Chapitre 4 :
Le référendum, un processus négocié entre les gouvernements britannique et écossais

Deux visions tactiques de l’objet du référendum
Des tensions juridiques et politiques
Une phase d’apaisement : l’accord d’Édimbourg

Chapitre 5 :
Une consultation sous la responsabilité du gouvernement écossais

La délimitation du corps électoral
La formulation de la question soumise à l’électorat
Les plafonds de dépenses

Chapitre 6 :
La mise en place des structures de pré-campagne

Yes Scotland
Better Together

Chapitre 7 :
Une population plus patriote que nationaliste

Une identité écossaise qui transcende les clivages politiques
Opinion publique et indépendance

2E PARTIE :
L’INDEPENDANCE DE L’ÉCOSSE : EVIDENCE OU DEFI ?

Chapitre 8 :
Du référendum à l’indépendance

Le calendrier des discussions intergouvernementales
L’implication de l’ensemble de la société

Chapitre 9 :
Une démocratie pour le XXIe siècle

La constitution écrite, une innovation
La continuité institutionnelle
Une définition large de la nationalité écossaise

Chapitre 10 :
Le pétrole, une garantie ?

Des recettes substantielles mais fluctuantes
La création d’un fonds souverain
Les controverses territoriales et environnementales

Chapitre 11 :
L’économie de l’Écosse : la { libération des énergies }

La simplification fiscale et réglementaire
La diversification de l’économie
L’affirmation de la marque Écosse au plan international

Chapitre 12 :
La protection des acquis sociaux

La sauvegarde du caractère public des missions de service public
La préservation de l’État-Providence
La recherche de l’équilibre budgétaire

Chapitre 13 :
Le maintien de relations étroites avec le reste du Royaume-Uni

Un héritage institutionnel
La livre sterling, patrimoine commun ?
L’union sociale, une force

Chapitre 14 :
Une volonté d’insertion en Europe

L’entrée dans l’UE
Les conditions d’adhésion à l’UE
Les rapports avec l’Europe non communautaire

Chapitre 15 :
Une politique de défense conventionnelle

Le rejet de la dissuasion nucléaire
Une acceptation ambiguë de l’OTAN
La polémique autour des moyens de défense

Conclusion: quelle autonomie ?
Bibliographie
Documents officiels
Autres sources
Index

Le 18 septembre 2014, le gouvernement d'Alex Salmond organisera un référendum d’autodétermination en Écosse. L’indépendance marquerait la fin de la Grande-Bretagne issue d’une Union entre Angleterre et Écosse en 1707, la nation écossaise recouvrant sa souveraineté, en toute légalité.Les origines des revendications indépendantistes sont analysées. Elles sont portées par le Scottish National Party, arrivé au pouvoir grâce à la dévolution, une autonomie élargie concédée par le Parlement britannique. Ce processus est singulier : non seulement le SNP s’en tient à la voie des urnes, dans le respect de la législation existante, mais, qui plus est, loin de prôner un repli identitaire, il se veut ouvert sur le monde.Un panorama des enjeux de ce débat est également dressé, tant pour l’Écosse que pour le reste du Royaume-Uni. Il concerne autant la viabilité économique d’un État ayant pléthore de ressources naturelles (en particulier du pétrole) que son insertion dans le concert des nations. Le SNP défend son programme, social-démocrate et néolibéral, pacifiste, contre le nucléaire et pro-européen. Les trois partis britanniques dénoncent les risques pour les Écossais, sans contester l’existence de la nation.Ce livre, qui devrait intéresser les étudiants d’anglais (LLCE et LEA) et de sciences politiques (IEP), s’adresse à un large public, car il traite d’une question d’actualité, axée sur un cadre négocié d’accession à l’indépendance dans l’une des plus vieilles démocraties occidentales.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire