Vivre de la musique ?



Vivre de la musique ?

Enquête sur les musicien·ne·s et leurs carrières en Suisse Romande


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


PROLOGUE – DEUX AVATARS DU TRAVAIL MUSICAL

INTRODUCTION 
La musique comme travail 
À la recherche des « musicos » romands 
Une enquête collective, concernée et mixte

PREMIÈRE PARTIE – LE GROUPE SOCIO-PROFESSIONNEL

COMMENT ÊTRE MUSICIEN EN SUISSE ROMANDE ? 
Quand « jouer de la musique » en public ne suffit pas : le calcul du « gain assuré » et ses implications 
Entre internationalisation et contraintes locales : les spécificités de l'espace romand 
Les musiciens romands des années 2010 : profil socio-démographique et rapport à l'emploi

JOUER QUOI ? JOUER OÙ ? 
Les limites d’une approche par les « styles musicaux » 
Dispositifs de jeu et figures professionnelles

L’ESPACE PROFESSIONNEL COMME ESPACE SOCIAL 
De l’obligation de collaborer pour « vivre de la musique »: un réseau à composante unique 
Deux communautés au coeur de l’espace professionnel 
Une bipolarisation sociale autant qu’esthétique

DEUXIÈME PARTIE – LES DIFFÉRENTS PROFILS DE CARRIÈRE INTRODUCTION

« MONEY TALK » : COMPOSITION DU REVENU ET PROFILS DE CARRIÈRES 
Jouer, enseigner, composer : le faisceau de tâches des musiciens romands 
Créateur, artisan ou enseignant : trois manières d’être musicien en Suisse romande
Une différenciation précoce et durable des types de carrières
Une partition sociale de la population

LES « CRÉATEURS » 
Introduction : des cas sociologiques 
Nicolas, de la chanson au spectacle vivant 
Marie, itinéraire d’une créatrice 
Spido, entre bohème punk et subventions 
Gaëtan et Tomas, entre DIY et entrepreneuriat musical 

LES « ARTISANS » 
Introduction : des musiciens prestataires de service avant tout 
Giovanni : un professionnel de la voix 
Boris : un bassiste « mercenaire » 
Louise : une chanteuse polyvalente 
Bojan : virtuose et double actif 

LES « ENSEIGNANTS » 
Introduction : enseigner, mais pas seulement 
Didier : un enseignant « bien dans ses baskets » 
Jean : un pédagogue « traditionaliste » 
Quand « l’activité annexe » est la principale source de revenus : le cas de Stéphane

CONCLUSION 
Être musicien : intégration professionnelle et types de carrières 
Le rôle clé des propriétés sociales et du contexte national 
Au-delà de la Suisse : pour une comparaison internationale des carrières musiciennes 
Au-delà de la musique : pour une analyse des économies symboliques du travail

BIBLIOGRAPHIE

124119-64


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :



autre suggestion :

Product image
Olivier Moeschler, Valérie Rolle
De l'école à la scène
Entrer dans le métier de comédien·ne
Existences et société