Nouveaux regards sur le texte littéraire

Vincent JOUVE
Date de publication
8 avril 2013
Résumé
Les études littéraires, telles qu'elles se pratiquent à l'Université, sont encore largement régies par les modèles et techniques d'analyse hérités du XXe siècle, qu'il s'agisse des approches issues du formalisme ou d'une histoire littéraire remaniée sous la pression des sciences de l'Homme et de la société. N'y aurait-il, depuis, rien eu de nouveau ? L'analyse des textes ne peut-elle s'inspirer des mutations méthodologiques qu'ont connues les autres disciplines ? Ne faudrait-il pas repenser la relation de la littérature aux sciences humaines, voire aux sciences dures ? Comment appréhender les effets sur le lecteur ? le lien entre esthétique et éthique ?Les articles réunis dans ce volume tentent de répondre à ces questions. À un moment où les interrogations sur la légiti ... Lire la suite
FORMAT
Livre relié
22.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20130408
ISBN 9782915271614
EAN-13 9782915271614
Référence 115396-44
Nombre de pages de contenu principal 288
Format 14.8 x 21 x 1.7 cm
Poids 421 g

Vincent Jouve – Avant-propos

I. Littératures et savoirs

Sebastien Hubier – Littérature savante, culture de masse : l'exemple du modèle héroïque de Gilgamesh à Luke Skywalker ;
Catherine Grall – La pensée juridique peut-elle fournir des perspectives à la théorie littéraire ? (Quel profit et quelles adaptations tirer du courant anglo-saxon dit " Law and Literature " ?) ;
Alexandre Gefen – La fiction est-elle un instrument d'adaptation ? (L'interprétation des textes littéraires par la psychologie évolutionniste en question) ;
Liesbeth Korthals Altes – Mouvements perpétuels : la narratologie entre science et herméneutique ;
Christine Baron – La littérature hors de soi.

II. Le texte et ses possibles

Marc Escola – Littérature seconde : le commentaire comme réécriture ;
Franc Schuerewegen – D'une difficulté de l'analyse (Chateaubriand) ;
Frank Wagner – " Sans peur, oui ; mais sans reproche(s) ? " (Sur les fictions théoriques de Pierre Bayard).

III. Les fondements langagiers

Jean-Michel Adam – L'analyse textuelle des discours : un " retour " non textualiste au(x) texte(s) ;
Ute Heidmann – La comparaison différentielle comme approche littéraire ;
François Vanoosthuyse – Les aléas de la deixis ;
Yves Ansel – Pour une lecture littérale

Les études littéraires, telles qu'elles se pratiquent à l'Université, sont encore largement régies par les modèles et techniques d'analyse hérités du XXe siècle, qu'il s'agisse des approches issues du formalisme ou d'une histoire littéraire remaniée sous la pression des sciences de l'Homme et de la société. N'y aurait-il, depuis, rien eu de nouveau ? L'analyse des textes ne peut-elle s'inspirer des mutations méthodologiques qu'ont connues les autres disciplines ? Ne faudrait-il pas repenser la relation de la littérature aux sciences humaines, voire aux sciences dures ? Comment appréhender les effets sur le lecteur ? le lien entre esthétique et éthique ?Les articles réunis dans ce volume tentent de répondre à ces questions. À un moment où les interrogations sur la légitimité des études littéraires reviennent au premier plan, ils proposent un tour d'horizon critique des approches théoriques les plus originales de ces dernières années.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire