Technè, n°51, 2021



Technè, n°51, 2021

Stucs italiens de la Renaissance




Poser un regard neuf sur les productions sérielles en plâtre et révéler à un large public la richesse de ces œuvres souvent dédaignées, tels sont les enjeux du dossier thématique de ce numéro 51 de Technè, qui traite des modèles des plus grands maîtres de la Renaissance florentine: Donatello, Desiderio da Settignano, Antonio Rossellino et Della Robbia.

Après les numéros consacrés par la revue à la terre cuite émaillée (n° 20) et à la terre cuite polychromée (n° 36), le lecteur y trouvera d'abord matière à réfléchir sur la notion d'œuvres sérielles, d’œuvres plurielles, mais aussi sur la place du «stuc», parmi les matériaux à disposition des artistes du quattrocento. Matériau pauvre et bon marché seulement? Ou bien matériau de prédilection pour diffuser l’œuvre des maîtres fidèlement restituée et par la même l’esprit de la Renaissance comme l’exigent les changements culturels et religieux de la société de l’époque?

Ce lecteur verra aussi que, pour paraphraser la phrase malicieuse de Falconet en 1681, «le plâtre est babillard qui ne cache aucun secret». Cette matière porte en elle, pour qui sait étudier ses minéraux, même les plus rares, ses compositions chimiques précises, ses microstructures, ses constituants organiques, une multitude d’informations sur les recettes mises en œuvre, l’origine des matières premières, leur préparation. Autant d’indices qui suggèrent la localisation géographique de certains ateliers, voire leur «signature technique».

Ce numéro révèle surtout, grâce à des restaurations d’ampleur et à des analyses approfondies de la couleur, la richesse insoupçonnée d’une polychromie exceptionnelle qui individualise et magnifie ces reliefs et rejette définitivement l’hypothèse de productions de second ordre.

Les articles réunis témoignent des progrès réalisés dans les technologies mises en œuvre pour l’étude de ces reliefs de dévotion que ce soit pour sonder la matière, y compris avec les techniques de pointe utilisées en biochimie, ou pour comparer plus finement à l’aide d’un scanner 3 D les différents exemplaires d’une même série, ou encore pour comprendre la mise en couleurs sans toucher l’œuvre.

Ce dossier volontairement pluridisciplinaire et international est en grande partie alimenté par le programme ESPRIT (Etude des Stucs polychromés de la Renaissance Italienne) conduit par le musée du Louvre et le C2RMF et marque le début de recherches nouvelles. Les œuvres décrites rejoignent petit à petit les cimaises des musées. Il faudra maintenant les regarder avec un œil nouveau et averti!

Titre Technè, n°51, 2021
Sous-titre Stucs italiens de la Renaissance
Édition Première édition
Auteurs Marc Bormand, Anne Bouquillon
Revue TECHNÈ
ISSN 12547867
Langues anglais, français
Éditeur C2RMF
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3667 ARTS ET BEAUX LIVRES
3377 HISTOIRE
3069 TECHNIQUES ET SCIENCES APPLIQUEES
Date de première publication du titre 18 novembre 2021
Support Livre broché
Nb de pages
ISBN-10 211152834X
ISBN-13 9782111528345
Référence 125343-108
Date de publication 18 novembre 2021
Format 22 x 29,5 cm
Poids 300 gr
Prix 25,00 €
 
125343-108


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :