Référents du littéraire (Les)

Marie-Madeleine GLADIEU,Jean-Michel POTTIER,Alain TROUVÉ
Résumé
Le processus de création littéraire, qu'essaie d'appréhender l'étude de l'arrière-texte, met en jeu un triple rapport : au monde extérieur, théâtre de nos vies individuelles et collectives, au monde intérieur des pensées conscientes ou inconscientes, aux œuvres littéraires ou artistiques qui font jouer ensemble ces deux mondes. Dès lors se repose la question du ou plutôt des référents, cette catégorie hétérogène étant envisagée ici sur un mode pluriel. L'espace – géographique, psychique, sémiotique – pourrait être la notion aidant à concevoir l'articulation de cette pluralité à l'œuvre dans la relation littéraire.
FORMAT
Livre broché
20.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 25 mars 2013
ISBN 9782915271621
EAN-13 9782915271621
Référence 115341-44
Nombre de pages de contenu principal 256
Format 14.8 x 21 x 1.4 cm
Poids 371 g

Avant-propos

I. Référence et référents

Alain Trouvé –Littérature et polyréférentialité ;
Pierre Frath – De quoi parle la (bonne) littérature ?

II. Géographies littéraires

Michel Arrivé – Toponymie et littérature ;
Daniel Oster – Un géographe lit des œuvres littéraires ;
Catherine Bregeaut – Les lieux de l'Histoire ;
Jean-Michel Pottier – L'état des lieux dans Les Soirées de Médan ;
Alain Trouvé – Autour de La Forme d'une ville.

III. Interface monde extérieur / monde intérieur

Anne-Élisabeth Halpern – Géographie poétique de Sylvia Plath ;
Marie-Madeleine Gladieu – Augusto Roa Bastos, El baldío ;
Bertrand Westphal – Le paysage mental, un, personne, cent mille.

IV. Arrière-texte et orchestration des référents

Luc Vigier – Les murs d'Aragon : voix du silence ;
Françoise Heitz – Résidente privilégiée de Maria Casarès ;
Régine Borderie – À propos d'oreilles bouchées dans Quatrevingt-Treize.

Le processus de création littéraire, qu'essaie d'appréhender l'étude de l'arrière-texte, met en jeu un triple rapport : au monde extérieur, théâtre de nos vies individuelles et collectives, au monde intérieur des pensées conscientes ou inconscientes, aux œuvres littéraires ou artistiques qui font jouer ensemble ces deux mondes. Dès lors se repose la question du ou plutôt des référents, cette catégorie hétérogène étant envisagée ici sur un mode pluriel. L'espace – géographique, psychique, sémiotique – pourrait être la notion aidant à concevoir l'articulation de cette pluralité à l'œuvre dans la relation littéraire.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire