Les communistes et le cinéma

France, de la Libération aux années 60
Pauline GALLINARI
Date de publication
27 août 2015
Résumé
À partir de sources écrites et cinématographiques, ainsi que de témoignages, cet ouvrage adapté d'une thèse de doctorat s'intéresse au rapport qui existe entre cinéma et communisme en France de la Libération au milieu des années 1960. Initiée par le pôle communiste, qui s'apparente à cette époque au PCF, cette relation est très riche tout au long de la période étudiée. Dès la Libération, les communistes cherchent d'une part à agir sur le champ cinématographique; ils entendent résoudre les problèmes rencontrés par les professionnels dans le but d’influer sur le devenir économique du cinéma français. D’autre part, les communistes veulent agir avec le cinéma. Le considérant comme un instrument utile à la « propagande de Parti », ils encouragent la réalisation de films mili ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
21 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 12552364
Date de première publication du titre 2015
ISBN 9782753541030
EAN-13 9782753541030
Référence 119301-53
Nombre de pages de contenu principal 302
Format 15.5 x 24 x 2.4 cm
Poids 517 g

Le PCF, parti du cinéma français dans l'après-guerre

  • Des idées et des hommes pour relancer l'action cinématographique communiste
  • Agir pour un cinéma progressiste
  • Un cinéma de Parti dans le champ cinématographique
  • La propagande par le film : passer du champ communiste au champ cinématographique

Un contre-cinéma de combat, de 1947 au milieu des années cinquante

  • Une guerre froide cinématographique
  • Un cinéma du Parti
  • Un cinéma des communistes…
  • Faire voir le cinéma de Parti à l'heure de la guerre froide

Du milieu des années cinquante au milieu des années soixante, la fin du cinéma de parti?

  • Nouveau discours et retour au champ cinématographique
  • Un cinéma de Parti qui {s’institutionnalise} face à autre cinéma communiste qui émerge
  • Des pratiques de diffusion renouvelées?
À partir de sources écrites et cinématographiques, ainsi que de témoignages, cet ouvrage adapté d'une thèse de doctorat s'intéresse au rapport qui existe entre cinéma et communisme en France de la Libération au milieu des années 1960. Initiée par le pôle communiste, qui s'apparente à cette époque au PCF, cette relation est très riche tout au long de la période étudiée. Dès la Libération, les communistes cherchent d'une part à agir sur le champ cinématographique; ils entendent résoudre les problèmes rencontrés par les professionnels dans le but d’influer sur le devenir économique du cinéma français. D’autre part, les communistes veulent agir avec le cinéma. Le considérant comme un instrument utile à la « propagande de Parti », ils encouragent la réalisation de films militants destinés à relayer le discours du PCF. Ce « cinéma de Parti » est également alimenté par le cinéma d’Europe de l’Est et plus particulièrement par le cinéma soviétique. Le projet cinématographique du PCF est donc ambitieux. Partagé par les communistes, il pose néanmoins de multiples questions dans sa mise en oeuvre. Porté par une réelle volonté, il fait du PCF un parti politique dont l’intérêt pour le cinéma est sans équivalent en France de la Libération au milieu des années 1960.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire