Le capital et le travail dans les chaînes mondiales de valeur



Le capital et le travail dans les chaînes mondiales de valeur

Stratégies de profit et conditions de travail dans l'industrie suisse des machines
Aris Martinelli


:: Résumé    :: Détails


La difficulté d'approvisionnement en équipements médicaux de base et en denrées alimentaires dans plusieurs pays au début de la pandémie du COVID-19 a montré une fois de plus la forte intégration et interdépendance de nos économies où les chaînes mondiales de valeur (CMV) constituent une forme d’organisation industrielle dominante. Grâce à celles-ci, les firmes leaders, le plus souvent des multinationales des pays riches, organisent la production à travers la soumission des firmes et des travailleur·euse·s du monde entier en contrôlant les ressources stratégiques et le travail dans les CMV en obtenant ainsi la part du lion des profits. La littérature dominante et les organisations internationales affirment que la participation des entreprises aux CMV permet d’élever les compétences, la valeur ajoutée de la production et les profits et, de surcroît, d’améliorer la croissance économique et le bien-être des travailleur·euse·s. Une récente littérature critique a remis en cause cette vision en montrant comment les firmes leaders recherchent une main-d’oeuvre précaire et à faible coût. Cependant, ces différentes études se focalisent sur les secteurs à forte intensité de main-d’oeuvre dans le Sud et sur une seule composante des CMV: le capital ou le travail.
Cet ouvrage vise à combler cette lacune en étudiant l’effet des CMV sur les firmes et les travailleur·euse·s dans l’industrie suisse des machines, des équipements électriques et des métaux (MEM). Sur la base d’une analyse documentaire et de soixante entretiens approfondis avec des dirigeants et des salariées de deux firmes leaders suisses et de trois soustraitants, ainsi que des syndicats et des associations patronales, l’auteur met en évidence une dynamique de double divergence par rapport aux effets étudiés dans la littérature: la participation aux CMV dominées par les firmes leaders implique une détérioration de la performance des firmes subordonnées, de l’emploi et du travail dans l’industrie MEM.
L’auteur dévoile les mécanismes sous-jacents à cette dynamique et identifie des pistes pour les surmonter, ce qui permet d’envisager les CMV comme une organisation favorisante un développement économique au service du travail.

Titre Le capital et le travail dans les chaînes mondiales de valeur
Sous-titre Stratégies de profit et conditions de travail dans l'industrie suisse des machines
Édition Première édition
Auteur Aris Martinelli
Éditeur Éditions Alphil
BISAC Classifications thématiques HIS000000 HISTORY
BIC Classifications thématiques HB History
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3377 HISTOIRE
Date de première publication du titre 13 octobre 2022
Support Livre broché
Nb de pages
ISBN-10 2889304574
ISBN-13 9782889304578
Référence 126151-87
Date de publication 13 octobre 2022
Publication Neuchâtel, Suisse
Poids 500 gr
Prix 29,50 €
 
126151-87


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :