Langage émotionnel, le comprendre et le parler (Le)

Philippe BRUN,Daniel MELLIER,Hélène TREMBLAY
Date de publication
25 août 2008
Résumé
Ce livre explore comment l'enfant pense et parle de la jalousie, comment il nomme et comprend les états émotionnels des personnages mis en scène dans des histoires, comment il comprend des extraits de textes étudiés en classe, en particulier les didascalies des pièces de théâtre au programme du collège. Il examine encore comment la lecture d'un livre résonne dans l'histoire de l'adolescent. Ces données confirment que les mots pour dire les émotions sont loin d'être immédiats, même s'ils sont déjà compris et employés par l'enfant dès l'âge de deux ans. Ils s'inscrivent dans le savoir de l'enfant par une médiation sociale, cognitive et émotionnelle dont les processus sont complexes et obéissent aux principes du développement psychologique. Il serait dommage de croire que ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
17.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20080825
ISBN 9782877754422
EAN-13 9782877754422
Référence 112357-27
Nombre de pages de contenu principal 132
Format 16 x 24 x 1 cm
Poids 227 g

 

Introduction
Isabelle Maillochonc – Émergence et développement des mots émotionnels en français : étude longitudinale du langage de l'enfant de 20 à 42 mois
Hélène Tremblay – Penser et parler de la jalousie avant 10 ans
Philippe Brun – Nommer et comprendre les états d'esprit émotionnels : une lente évolution des compétences chez l'enfant
Daniel Mellier, Laure Godillot, Frédérique Segers – Compréhension du langage émotionnel de textes littéraires par l'enfant de 11 et 12 ans
Pascal Le Malefan – Le langage émotionnel dans les textes littéraires et sa compréhension : étude chez l'adolescent
Jean Vivier – La traduction des émotions. Approche psycholinguistique
 

 

Ce livre explore comment l'enfant pense et parle de la jalousie, comment il nomme et comprend les états émotionnels des personnages mis en scène dans des histoires, comment il comprend des extraits de textes étudiés en classe, en particulier les didascalies des pièces de théâtre au programme du collège. Il examine encore comment la lecture d'un livre résonne dans l'histoire de l'adolescent. Ces données confirment que les mots pour dire les émotions sont loin d'être immédiats, même s'ils sont déjà compris et employés par l'enfant dès l'âge de deux ans. Ils s'inscrivent dans le savoir de l'enfant par une médiation sociale, cognitive et émotionnelle dont les processus sont complexes et obéissent aux principes du développement psychologique. Il serait dommage de croire que la compréhension de ces mots d'émotions ne résiste qu'à l'intelligence de l'enfant. Les difficultés des professionnels de la traduction pour interpréter l'émotion d'un texte, d'une poésie ou d'un discours rappellent la complexité de l'expression des émotions en langue orale ou écrite. Les mots pour dire les émotions sont dépositaires de la richesse et de la complexité de l'humain, de telle sorte qu'il est peut-être légitime que l'enfance et même l'âge des adultes ne suffisent pas à les maîtriser.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire