Coulisses, n° 40/Hiver 2010

Jeux de rappels chez Marivaux
Revue
Coulisses
Date de publication
3 mai 2010
Résumé
Au fil de 6 articles sur le théâtre de Marivaux, surgissent les contradictions internes des comédies, où la figure de Marivaux se profile derrière celle de ses personnages, où la contrainte le dispute à la légèreté, où l'identité se dérobe derrière le caractère, et où le silence est lourd de significations. Il y a des comptes rendus de la mise en scène du Bourgeois gentilhomme, de La Seconde Surprise de l'amour, de Fantasio et de La Cerisaie et du livre, Théâtres des Antilles. L'inédit est une traduction de 2 monologues de Robert Browning où il fait parler 2 peintres de la Renaissance italienne, Filippo Lippi et Andrea del Sarto.
FORMAT
Livre broché
10.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 1150594X
Date de première publication du titre 3 mai 2010
ISBN 9782848672830
EAN-13 9782848672830
Référence COUL040-39
Nombre de pages de contenu principal 138
Format 14.8 x 21 x .8 cm
Poids 190 g

Éditorial  — Karine Bénac

Spectacles

David Ball, " Trois classiques " ;

Marianne Camus, " la Cerisaie ".

Lecture

David Ball et Karine Bénac, " Thééâtres des Antilles ".

Marivaux

Sarah Benharrech, Université de Maryland, " les métamorphoses de l'éphémère : les aléas de l'identité dans quatre comédies de Marivaux " ;

Christelle Bahier-Portes, Université de Saint-Etienne, " La Surprise de l'amour (1727) : une comédie " seconde " de Marivaux " ;

Jean-Paul Sermain, Université de la Sorbonne Nouvelle, " " Vous êtes burlesque " : le personnage d'Hortensius dans La Seconde Surprise de l'amour " ;

Beya Dhraïeff, Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris III, " La mauvaise foi des Sincères et la censure de la vanité " ;

Diana Lefter, Université de Pitesti, Roumanie, " Le dire sans mots dans la stratégie Annibal de Marivaux " ;

Catherine Ailloud-Nicolas, Université Claude Bernard-Lyon I, " Le dénouement Imprévu : un faire-part dramaturgique ? ".

Inédit

David Ball/Robert Browing, " Deux peintres ".

 

Au fil de 6 articles sur le théâtre de Marivaux, surgissent les contradictions internes des comédies, où la figure de Marivaux se profile derrière celle de ses personnages, où la contrainte le dispute à la légèreté, où l'identité se dérobe derrière le caractère, et où le silence est lourd de significations. Il y a des comptes rendus de la mise en scène du Bourgeois gentilhomme, de La Seconde Surprise de l'amour, de Fantasio et de La Cerisaie et du livre, Théâtres des Antilles. L'inédit est une traduction de 2 monologues de Robert Browning où il fait parler 2 peintres de la Renaissance italienne, Filippo Lippi et Andrea del Sarto.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire