Techniques et la globalisation au XXe siècle (Les)

Liliane HILAIRE-PÉREZ,Larissa ZAKHAROVA
Date de publication
5 décembre 2016
Résumé
Qu'est-ce que les techniques font à la globalisation? Qu'est-ce que la globalisation fait aux techniques? Cet ouvrage propose des réponses à ces questions dans une vingtaine d'études originales qui portent sur le Brésil, le Cameroun, la Chine, les États-Unis, la France, le Japon et l'Union soviétique. Il s'intéresse au long XXe siècle où l'ordre colonial, les antagonismes politiques et la division du monde en deux blocs ont joué un rôle capital dans les interconnexions et les interdépendances régionales. Dans leurs analyses des circulations des techniques, les auteurs de cet ouvrage s'emploient à suivre au plus près les déplacements pour en montrer la complexité et le travail permanent de requalification qui s'opère, tant les techniques et leurs porteurs se transforment ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
24.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 10 décembre 2016
ISBN 9782753550469
EAN-13 9782753550469
Référence 120726-53
Nombre de pages de contenu principal 366
Format 15.5 x 24 x 2.9 cm
Poids 566 g

Préface de Patrick Fridenson

 

  • Techniques et politique
  • Maîtriser l'espace
  • La globalisation comme vecteur de l'innovation
  • Infrastructures globales et acteurs transnationaux
Qu'est-ce que les techniques font à la globalisation? Qu'est-ce que la globalisation fait aux techniques? Cet ouvrage propose des réponses à ces questions dans une vingtaine d'études originales qui portent sur le Brésil, le Cameroun, la Chine, les États-Unis, la France, le Japon et l'Union soviétique. Il s'intéresse au long XXe siècle où l'ordre colonial, les antagonismes politiques et la division du monde en deux blocs ont joué un rôle capital dans les interconnexions et les interdépendances régionales. Dans leurs analyses des circulations des techniques, les auteurs de cet ouvrage s'emploient à suivre au plus près les déplacements pour en montrer la complexité et le travail permanent de requalification qui s'opère, tant les techniques et leurs porteurs se transforment au fil des disséminations et de leurs arborescences. De fait, la globalisation ne signifie pas une homogénéisation des mondes sociotechniques. Les circulations techniques changent les territoires de l'économie et les rapports entre les pays, les inégalités et les clivages entre les pays riches et les pays pauvres.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire