L'Occident de la Chine



L'Occident de la Chine

Pékin et la nouvelle Asie centrale (1991-2001)


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Introduction Partie 1 | La région autonome du Xinjiang : un déterminant essentiel de la politique de Pékin à l'égard des républiques centre-asiatiques 1. Description géographique de la région 2. Remarques générales sur la population du Xinjiang/Turkestan oriental 3. Remarques sur la population han du Xinjiang/Turkestan oriental 4. Une région à l’histoire politique complexe 5. Les intérêts de la République populaire de Chine au Xinjiang 1. Un territoire riche en ressources naturelles 2. Une terre d’expérimentation : le complexe nucléaire chinois 3. Une position géostratégique particulière 4. Une terre liée à l’imaginaire chinois et au prestige de la Chine Partie 2 | La République populaire de Chine, le Xinjiang et l’indépendance des républiques d’Asie centrale : quels risques ? 1. Le « séparatisme » ouïgour : une menace identifiée dès les années 80 2. Les réactions des autorités chinoises : le choix du renforcement de la lutte contre le « séparatisme ethnique » et les activités « religieuses illégales » 3. Les autres menaces identifiées par les auteurs chinois dans le sillage de l’indépendance des républiques centre-asiatiques 4. La réaction des autorités chinoises à l’indépendance des républiques centre-asiatiques Partie 3 | Le contenu des relations sino-centre-asiatiques 1992-2001 I. L’axe politique 1. Un choix en faveur d’une ouverture politique et économique sur l’Asie centrale 2. La reconnaissance diplomatique 3. L’établissement de contacts interpersonnels avec les élites politiques centre-asiatiques 4. Les armes nucléaires du Kazakhstan 5. Les difficultés liées aux essais nucléaires chinois au Xinjiang/Turkestan oriental 6. La minorité kazakhe du Xinjiang 7. La tournée de Li Peng d’avril 1994 et l’essor des relations sino-centre-asiatiques 8. Le cœur de la politique étrangère chinoise à l’égard des républiques centre-asiatiques, la coopération sino-centrasiatique dans la lutte contre le séparatisme ouïgour 1992-2001 Le Kazakhstan La République kirghize Le Tadjikistan L’Ouzbékistan et le Turkménistan En guise de bilan 9. Le traité de Shanghai Processus de négociation Contenu Objectifs de l’accord 10. La tournée diplomatique de Jiang Zemin de juillet 1996 Garanties de sécurité Contacts militaires Taiwan et le séparatisme La lutte contre le terrorisme, la criminalité et les trafics Autres dispositions communes Dispositions communes à deux parties Disposition unique : quelques spécificités des relations bilatérales 11. L’accord de Moscou Contenu Objectifs 12. Du « Groupe de Shanghai » à l’ « Organisation de coopération de Shanghai » (OCS) De la lutte contre la criminalité internationale à la lutte contre le « Trois fléaux » (le séparatisme, le terrorisme et l’extrémisme religieux) II. L’axe économique : vers de nouvelles « Routes de la soie » ? Introduction 1. Le rôle pivot de la région autonome du Xinjiang 1.1. La réouverture du Xinjiang dans les années 80 : un prélude à l’essor du commerce sino-centre-asiatique 1.2. Le Xinjiang face à l’interdépendance des républiques d’Asie centrale : le choix stratégique en faveur de la poursuite et de l’approfondissement de l’ouverture économique 1.3. L’accélération de l’ouverture économique et l’adoption de mesures économiques préférentielles 1.4. Remarques sur les résistances à la politique d’ouverture du Xinjiang 1.6. La foire commerciale d’Urumqi/Ürümchi 1.7. Des discours de Tachkent et d’Almaty au programme d’ouverture de l’ouest de la Chine (Xibu Dakaifa) 1.8. Le programme d’ouverture de l’ouest de la Chine (Xibu Dakaifa) : une nouvelle opportunité de développement pour les relations économiques entre le Xinjiang et les républiques d’Asie centrale ? 1.9. Le Xinjuang/Turkestan oriental, au centre des relations sino-centre-asiatiques ? 2. Les relations économiques bilatérales sino-centre-asiatiques 1991-2001 2.1. Le Kazakhstan : partenaire principal de la Chine en Asie centrale 2.2. Les relations économiques sino-kirguizes 2.3. Le Tadjikistan : un partenaire économique à la traîne 2.4. L’Ouzbékistan : un axe économique en devenir ? 2.5. Le Turkménistan : des relations économiques de faible intensité 3. Vers une coopération économique régionale multilatérale ? 4. L’axe économique : avancées et limites 4.1. Obstacle général, lié à la faiblesse des économies centre-asiatiques 4.2. Autres obstacles III. L’axe énergétique Introduction 1. L’Ouzbékistan et le Tadjikistan 2. L’hydroélectricité kirghize 3. Le gaz turkmène 4. Le pétrole kazakh 4.1. L’arrière-plan de l’intérêt de la Chine pour le pétrole kazakh 4.2. Le pétrole kazakh Partie 4. La République populaire et l’Asie centrale : des relations sans nuages ? 1. Le règlement de la question des frontières 1.1. Origine et nature du différend 1.2. Etendue du différend 1.3. Le choix en faveur du règlement du contentieux frontalier et le processus de négociation 1.4. La résolution du contentieux frontalier avec le Kazakhstan et la république Kirghize 1.5. Le contentieux territorial et frontalier sino-tadjik 2. La question de l’Ili et de l’Irtych Conclusion Bibliographie Sources primaires Chine Groupes ouïgours dissidents Organisations internationales Organisations non-gouvernementales Traités internationaux Sources secondaires non-publiées Thèses non-publiées Sources secondaires publiées A. Livres en chinois B. Livres C. Brochures D. Revues E. Revues (en chinois) F. Journaux/médias

118920-74