" Les enfants de Mussolini ". Littérature, livres, lectures d'enfance et de jeunesse

De la Grande Guerre à la chute du régime
Mariella COLIN
Collection
Quæstiones
Date de publication
25 novembre 2010
Résumé
  Après l'" âge d'or " de l'époque libérale, la littérature de jeunesse italienne connut son " âge noir ", lorsque le fascisme plaça progressivement sous son emprise les manuels de lecture courante, les livres de loisir et les journaux illustrés, afin de modeler l'esprit de l'" Italien nouveau " et de s'approprier l'imaginaire des enfants. Leurs lectures furent suivies avec la plus grande attention par les pédagogues en chemise noire, afin de diffuser l'idéologie fasciste et d'affermir l'hégémonie du régime par le livre. Ce volume passe en revue toute la production destinée aux jeunes lecteurs italiens, de la Grande Guerre – qui marque le début des pratiques de nationalisation de l'enfance, associées à une rhétorique nationaliste et guerrière – à la chute de Mussolini, ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
28.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 25 novembre 2010
ISBN 9782841333646
EAN-13 9782841333646
Référence C00340-45
Nombre de pages de contenu principal 398
Format 16 x 24 x 2.5 cm
Poids 800 g

Introduction
De la Grande Guerre à la réforme de Giovanni Gentile
La Grande Guerre vue par les livres pour les enfants.
De la guerre expliquée à la guerre racontée
L'enfance face à la guerre " totale "
La guerre au présent : 1915-1918
De la " guerre des autres " à la " guerre pour rire "
De l'enfant spectateur à l'enfant acteur
Du jeu au drame
L'immédiat après-guerre
Le triomphe de l'italianité
La guerre racontée
Vers la sacralisation de la guerre : la mémoire et le deuil
La dernière floraison
À l'écart de la tempête
Contes et comptines
Histoires drôles et parodies
L'influence de la littérature enfantine anglaise
Contes, nursery rhymes, nonsense
Le miroir d'Alice et les écrivains italiens
La scacchiera davanti allo specchio de Massimo Bontempelli
Le voyage dans le tableau d'Annie Vivanti
La presse pour l'enfance
Continuité et innovation
L'actualité politique s'invite dans la presse pour l'enfance
La réforme de 1923, les livres de lecture
pour l'école et la littérature enfantine
La pédagogie idéaliste et la réforme de Giovanni Gentile
Philosophie et pédagogie idéaliste
La réforme de l'école de 1923
Giuseppe Lombardo Radice et les programmes pour l'école primaire
L'action de la Commission ministérielle pour les livres de l'école primaire
Le rapport de Maria Pezzé Pascolato
Les nouveaux livres de lecture pour l'école primaire
De la lecture à l'enseignement de la littérature enfantine
" La bibliotechina di classe "
La littérature enfantine devient matière d'enseignement

Les années de transition : une mise au pas progressive
La fascisation progressive de l'école et de la jeunesse
De l'idéalisme au fascisme : l'école après 1925
L'évolution des livres d'école
De l'idéalisme à l'italianité
De l'italianité à l'" esprit fasciste "
La fascisation de l'enfance et de la jeunesse
Le mythe fasciste de la jeunesse
Naissance et développement de l'Opera Nazionale Balilla
Journaux et manuels pour les enfants fascistes
La littérature enfantine entre " esprit fasciste " et tradition
Squadrisme et fascisme de la première heure
dans les livres pour les enfants
Mestolino entre squadristes et bolcheviks
Comment Pinocchio devint fasciste
Un petit monde fasciste
La glorification de la Grande Guerre
Piccolo Alpino de Salvator Gotta
La guerre comme aventure
Entre rhétorique fasciste et Bildungsroman
Beppe racconta la guerra et autres " romans de la guerre "
Presse et radio pour l'enfance
Presse et radio fascistes
Des journaux non alignés
Benito Mussolini expliqué à la jeunesse
De la biographie au mythe
Autobiographies et biographies mussoliniennes
entre socialisme et nationalisme
Mussolini " homme nouveau "
Dux
La vie de Mussolini racontée aux enfants
" Un conte vrai "
De la biographie à la légende
Mussolini vu par les enfants

Vers l'état totalitaire
La " culture fasciste " et l'éducation de l'" Italien nouveau "
La " culture fasciste " de masse
L'" Italien nouveau " et l'" Italie nouvelle "
" Refaire les Italiens "
La Grande Guerre, mère de l'" Italie nouvelle "
La Grande Guerre, mère du fascisme
Le Duce, prototype et démiurge du " nouvel Italien "
Le Duce et les enfants
Un chef et un père
Nouvelles biographies mussoliniennes pour l'enfance
La fabrique des Italiens nouveaux
Le rapprochement entre l'Opera Nazionale Balilla et l'école
Les livres et les journaux des Balillas
Des livres de lecture fascistes pour l'école primaire
De l'Instruction publique à l'Éducation nationale : l'école fasciste de masse
L'institution du livre d'État pour l'école primaire
Les livres d'État de 1930
Syllabaires et premières lectures pour les plus petits
Entre ville et campagne, des romans scolaires pour les plus grands
Grazia Deledda entre Rome et la Romagne
La Ligurie d'Angiolo Silvio Novaro
Un Cuore fasciste : Il Balilla Vittorio de Roberto Forges Davanzati
Nouveaux livres et nouveaux programmes (1933-1935)
Les livres pour les petites classes de 1933
Les livres de troisième et de cinquième de 1935
La littérature enfantine en marge du régime
La politique du régime et l'édition pour la jeunesse
Bibliothèques et " bibliotechine "
La multiplication des collections éditoriales
La littérature enfantine traduite
La production narrative des années 1930-1935
Les livres illustrés
Les derniers romans
La presse pour l'enfance et la jeunesse
Les journaux illustrés pour les plus petits
Les bandes dessinées d'aventures
La " jeune littérature fasciste "
Un nouveau canon littéraire
Nouveaux guides et manuels de littérature enfantine
Olindo Giacobbe et le tournant de 1934
Genres et thèmes de la " jeune littérature fasciste "
Un nouveau merveilleux
Les nouvelles des Balillas
Le " roman de la renaissance " ou le Bildungsroman fasciste
Francesco Jovine, Renzo Pezzani
Salvator Gotta, Olga Visentini

De la Guerre d'éthiopie à la chute du fascisme
Un empire colonial pour la jeunesse de l'" Italie nouvelle "
De l'éducation de l'" Italien nouveau " à l'éducation de l'" Italien impérial "
Un quadrumvir à la tête de l'Éducation nationale
Les livres de lecture pour l'école primaire de 1936 266
La littérature coloniale
Du roman d'aventures au roman colonial
Indigènes et colons
La littérature impériale : les " romans de la conquête "
Contes de la guerre et de l'Empire
Bildungsroman et impérialisme
Sous le signe du Faisceau. La jeunesse, l'école
et la littérature enfantine aux ordres du parti
De l'" Opera Nazionale Balilla " à la " Gioventù Italiana del Littorio "
Les lois raciales, l'école et la GIL
L'école fasciste de Bottai
La Charte de l'école de 1939
Les livres de lecture de 1939
La presse et la littérature enfantine sous la coupe du Minculpop
Le colloque national de 1938 et le livre fasciste pour la jeunesse
L'embargo sur les bandes dessinées américaines
La " bonification " de la littérature d'enfance et de jeunesse :
antisémitisme et xénophobie
À la recherche du " livre fasciste idéal "
De la guerre d'Espagne à la Seconde Guerre mondiale
La guerre d'Espagne
L'inscription de la guerre d'Espagne dans les livres pour les enfants
La guerre d'Espagne comme croisade idéologique et catholique
La Seconde Guerre mondiale
L'éducation fasciste pendant la guerre : la GIL et l'école
Les livres de lecture pour l'école primaire des années 1940
La littérature d'enfance et de jeunesse pendant la guerre : lecture et censure .   
La Seconde Guerre mondiale dans les livres et les journaux pour les enfants
Les livres
Les journaux
Épilogue
Conclusion

Les illustrateurs du Ventennio
Pompeo Vagliani

  Après l'" âge d'or " de l'époque libérale, la littérature de jeunesse italienne connut son " âge noir ", lorsque le fascisme plaça progressivement sous son emprise les manuels de lecture courante, les livres de loisir et les journaux illustrés, afin de modeler l'esprit de l'" Italien nouveau " et de s'approprier l'imaginaire des enfants. Leurs lectures furent suivies avec la plus grande attention par les pédagogues en chemise noire, afin de diffuser l'idéologie fasciste et d'affermir l'hégémonie du régime par le livre. Ce volume passe en revue toute la production destinée aux jeunes lecteurs italiens, de la Grande Guerre – qui marque le début des pratiques de nationalisation de l'enfance, associées à une rhétorique nationaliste et guerrière – à la chute de Mussolini, en la mettant en étroite relation avec le contexte historique. Il est complété par un riche apparat iconographique, qui présente d'une part les couvertures originales des ouvrages présentés, et de l'autre l'histoire des illustrations et des illustrateurs du Ventennio.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire