Tanebar-Evav

Une société de maisons tournée vers le large
Cécile BARRAUD
Date de publication
1er janvier 1979
Résumé
Dans l'archipel des Moluques, les îles Kei sont encore mal connues. A l'extrémité sud-ouest du groupe se trouve Tanebar-Evav, une petite île où vit une société de moins de mille personnes.Ici comme dans d'autres régions d'Indonésie, la maison est l'unité sociale fondamentale, le foyer et l'acteur de toutes les relations. Les maisons sont toutes parties prenantes et donnantes dans tous les événements sociaux : mariages, funérailles, rituels saisonniers et occasionnels, et s'entraident en toute chose. Entourant les maisons, l'espace du village est fortement structuré, avec ses murs d'enceinte, ses portes, ses places, ses lieux marqués par les mythes des origines. Il est de plus imprégné de deux conceptions distinctes et complémentaires de la société, vue d'un côté dans se ... Lire la suite
FORMAT
Livre relié
21.34 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 1er janvier 1979
ISBN 9782901725664
EAN-13 9782901725664
Référence 000776-02
Nombre de pages de contenu principal 284
Format 15.5 x 23.4 x 2.5 cm
Poids 600 g

Chapitre 1. Tanebar-Evav : un espace social, symbolique et rituel
Chapitre 2. Une société, un langage et des hommes
Chapitre 3. Maisons, groupes et ordres
Chapitre 4. Le vocabulaire de parenté
Chapitre 5. Les relations cérémonielles formalisées
Chapitre 6. L'adoption
Chapitre 7. La circulation des biens : la monnaie
Chapitre 8. La circulation des biens : les prestations
Chapitre 9. Conclusion

 

Dans l'archipel des Moluques, les îles Kei sont encore mal connues. A l'extrémité sud-ouest du groupe se trouve Tanebar-Evav, une petite île où vit une société de moins de mille personnes.Ici comme dans d'autres régions d'Indonésie, la maison est l'unité sociale fondamentale, le foyer et l'acteur de toutes les relations. Les maisons sont toutes parties prenantes et donnantes dans tous les événements sociaux : mariages, funérailles, rituels saisonniers et occasionnels, et s'entraident en toute chose. Entourant les maisons, l'espace du village est fortement structuré, avec ses murs d'enceinte, ses portes, ses places, ses lieux marqués par les mythes des origines. Il est de plus imprégné de deux conceptions distinctes et complémentaires de la société, vue d'un côté dans ses lois internes et sa particularité - haratut -, de l'autre dans sa relation au dehors et à la loi universelle - lor.Cette double référence articule tous les niveaux de l'organisation sociale qui ombine dans une structure complexe des traits relalifs à la filiation et à l'aînesse d'une part, à l'alliance asymétrique et à la relation frère-soeur de l'autre.Dans ce système, les maisons constituent les unités concrètes d'un ordre immédiat permanent au nom duquel se maintient une société attachée à son identité, mais animée aussi par une très ancienne et profonde relation au monde et à l'histoire.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire