La " Reconnaissance " comme principe de la Théorie critique

Alain-Patrick OLIVIER,Maiwenn ROUDAUT
Date de publication
3 novembre 2015
Résumé
La théorie de la reconnaissance constitue aujourd'hui un paradigme essentiel pour les sciences humaines et fait l'objet de multiples métamorphoses et controverses dans la pensée contemporaine, par exemple dans les domaines du droit, de la politique, de l'économie, de la morale, de l'éducation, de l'épistémologie. Le présent ouvrage de Hans-Christoph Schmidt am Busch offre l'exemple d'une réinterprétation active de la théorie envisagée aussi bien en rapport à l'exégèse de la tradition philosophique dont elle procède qu'au renouvellement du débat critique contemporain sur l'état de la société et du capitalisme. Le travail de Schmidt am Busch est représentatif de la façon dont une nouvelle génération de philosophes se confronte à la théorie de la reconnaissance en se rappo ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
24.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 3 novembre 2015
ISBN 9782847887235
EAN-13 9782847887235
Référence 119174-46
Nombre de pages de contenu principal 342
Format 14 x 21.5 x 1.8 cm
Poids 436 g

Avant-propos des éditeurs

Remerciements de l'auteur

Introduction

1. Problèmes et perspectives dans l'École de Francfort

1. À propos d'une mutation structurale dans le monde du travail

2. Le monde du travail vu par la philosophie

3. La Théorie critique

4. Deux arguments en faveur de la théorie de la reconnaissance
4.1. La " reconnaissance " : un concept performant
4.2. La théorie économique de Habermas : une alternative problématique

5. La critique de Nancy Fraser

6. L'estime sociale
6.1. Les deux types d'estime
6.2. L'estime méritocratique
6.2.1. Le lien entre rapport à soi et rapport de reconnaissance
6.2.2. Le lien entre estime méritocratique et respect juridique
6.3. Estime et idéologie

7. Bilan provisoire
7.1. Résultats sur le plan de la théorie sociale
7.2. Deux interrogations
7.3. Perspectives pour la critique sociale

2. Critique du capitalisme et théorie de la reconnaissance chez Marx

8. Le renouveau de la théorie marxienne

9. Thème et finalités de notre étude

10. La théorie de la production humaine chez Marx
10.1. La première forme de l'affirmation
10.1.1. L'" extériorisation de soi " chez Hegel
10.1.2. Réception marxienne du concept
10.1.3. L'individualité propre chez Marx
10.2. La deuxième forme de l'affirmation
10.3. La troisième forme de l'affirmation
10.4. La quatrième forme de l'affirmation

11. Résumé et poursuite de l'analyse

12. L'anti-Hegel : production humaine et liberté personnelle
12.1. Théorie hégélienne du droit abstrait
12.2. Présentation de l'économie nationale
12.3. Économie nationale et liberté personnelle
12.4. Critique de la liberté personnelle

13. La théorie de la production humaine comme modèle économique et social

14. Retour à la Théorie critique

15. Les ressources de Marx pour une Théorie critique actuelle de la société
15.1. L'affirmation de l'individualité propre
15.2. L'amour

16. Conclusion

3. La Théorie critique de la société chez Hegel

17. La volonté libre comme principe philosophique
17.1.  Vouloir et penser
17.2. Structure et être-là de la volonté libre
17.3. La liberté volitive
17.4. Attentes légitimes

18. Les traits fondamentaux de la théorie hégélienne de l'État
18.1. La liberté substantielle
18.2. La liberté concrète
18.3. Remarque sur le plan des chapitres suivants

19. Le respect personnel
19.1. Être-une-personne et respect personnel
19.1.1. Être-une-personne
19.1.2. Respect personnel
19.2. Le droit abstrait
19.3. Respect personnel et coopération économique
19.4. " Le déchirement suprême de la volonté "
19.5. Perspectives actuelles

20. L'estime sociale
20.1. L'" honneur bourgeois "
20.2. L'appartenance sociale
20.3. Les intérêts particuliers et le droit abstrait
20.4. La " police "
20.5. La corporation
20.5.1. Aspects économiques et juridiques de la corporation
20.5.2. Les apports de la corporation à la réalisation des intérêts particuliers
20.5.2.1. " L'honneur dans son état "
20.5.2.2. L'appartenance sociale
20.6. Conclusion

21. Théorie de la " recherche du profit " et du " luxe " au point de vue de la reconnaissance
21.1. Deux hypothèses
21.2. Succès professionnel et estime sociale
21.3. Conclusion
21.4. Retour à la Théorie critique
21.4.1. Options en matière de théorie sociale
21.4.2. Perspectives en vue d'une critique sociale

Conclusion

Bibliographie

La théorie de la reconnaissance constitue aujourd'hui un paradigme essentiel pour les sciences humaines et fait l'objet de multiples métamorphoses et controverses dans la pensée contemporaine, par exemple dans les domaines du droit, de la politique, de l'économie, de la morale, de l'éducation, de l'épistémologie. Le présent ouvrage de Hans-Christoph Schmidt am Busch offre l'exemple d'une réinterprétation active de la théorie envisagée aussi bien en rapport à l'exégèse de la tradition philosophique dont elle procède qu'au renouvellement du débat critique contemporain sur l'état de la société et du capitalisme. Le travail de Schmidt am Busch est représentatif de la façon dont une nouvelle génération de philosophes se confronte à la théorie de la reconnaissance en se rapportant à la fois aux textes fondateurs de Hegel et de Marx comme aux interprétations récentes d'Axel Honneth et Ludwig Siep, qui tous deux ont placé la philosophie hégélienne en général et la question de la reconnaissance en particulier au centre de leur investigation philosophique.Hans-Christoph Schmidt am Busch est professeur de Philosophie à l'université de Braunschweig en Allemagne depuis 2013. Il était également pendant plusieurs années chercheur à l'Institut de recherche sociale de Francfort. Cet ouvrage est la version remaniée de sa thèse d'habilitation qu'il a obtenue à l'université de Francfort en 2009.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire