Itinérance et vie monastique

Les ascètes Naths Yogis en Inde contemporaine
Véronique BOUILLIER
Date de publication
15 janvier 2009
Résumé
On imagine volontiers les ascètes indiens errants et solitaires, notamment les Nath Yogi, ces disciples de Gorakhnat, thaumaturges et adeptes du Hatha Yoga, célèbres depuis le 13e siècle pour leurs exploits et, à ce titre, héros de ballades chantées dans toute l'inde du Nord. Mais, s'ils sont d'infatigables pérégrins, ils possèdent également des modes d'organisation bien établis, en particulier monastiques, grâce auxquels ce mouvement sectaire assure sa pérennité. C'est à ces monastères, point d'ancrage d'une tradition d'itinérance, que ce livre est consacré.Il propose une description et une analyse de la complémentarité de deux types de monastères, les monastères communautaires dans lesquels les ascètes se réunissent autour des symboles et de rites partagés, et les mon ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
32.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 15 janvier 2009
ISBN 9782735112210
EAN-13 9782735112210
Référence 112464-02
Nombre de pages de contenu principal 312
Format 16.5 x 24 x 2.3 cm
Poids 687 g

PREMIÈRE PARTIE : LA SECTE DES NATH YOGIS

Chapitre 1. Les Nath Yogis ou Kanphata : une présentation générale
Comment les Nath Yogis se désignent-ils ? – L'influence Nath dans la société indienne – Les études concernant les Nath Yogis – La place de ma recherche

Chapitre 2. L'association des Nath Yogis et les modes traditionnels d'organisation de la secte
Les initiations – L'association et ses statuts : une entreprise de régulation – Les différents niveaux d'organisation traditionnels : Les subdivisions formelles : les " douze " et les " dix-huit " ; L'importance des Yogis itinérants : la jamat et les deux mahant ; Les pèlerins de la jhundi ; Un emblème identitaire : le patradevata ; Qu'entend-on par dalica : une assemblée ? L'organisation monastique : monastères communautaires et monastères personnels – Retour sur la Yogi Mahasabha : une volonté de contrôle

DEUXIÈME PARTIE. UN MONASTÈRE COLLECTIF (PAÑCAYATI MATH) :
LE MONASTÈRE DE KADRI (KARNATAKA)

Chapitre 3. Le processus de sélection du chef de monastère : Kumbh Mela et pèlerinage
Le site de Tryambakeshvar – Le déroulement des élections – Le culte des patradevata : l'affirmation de la communauté – L'ascèse du pèlerinage : la supériorité de l'itinérance

Chapitre 4. Mangalore et les Nath : un passé lointain
Mangalore, la ville et ses temples – Relecture de la légende de Parasuram : l'apparition de Mañjunath – Le Kadali Mañjunatha Mahatmyam : un mahatmya Nath – Le temple de Mañjunath et son histoire : Les statues du Xe siècle : bouddhistes ou shivaïtes ? Lokesvara : un dieu de transition – Kadri ou Kadali Van : la " forêt de bananiers ", la déesse Mañgaladevi et l'ancrage Nath – Hypothèses historiques : changements dans le paysage religieux

Chapitre 5. La gestion ordinaire du monastère de Kadri
L'aspect général du monastère : une permanente reconstruction – Les raja ou les vicissitudes de la gestion – Les laïcs : communautés marchandes et Jogis de caste – Les rites quotidiens du monastère – Les fêtes annuelles : manifester l'identité Nath – La fête annuelle du temple de Mañjunath

Chapitre 6. L'intronisation du raja
L'arrivée de la jhundi – L'attente : les Yogis en assemblée – Pourquoi un rajguru ? Le monastère de Vittal d'un statut à l'autre – La consécration du raja : pattabhisek : L'onction ou lustration : abhisek ; Adhikar, " habilitation " : intronisation et couronnement ; L'adieu au patradevata – Comparaison avec d'autres rites de consécration et analyse : Qu'en est-il d'autres monastères Nath ? D'autres investitures monastiques : Salemabad et Sringeri ; Les rites de couronnement royal ; Un dernier modèle : la consécration du maître spirituel ; Retour sur Kadri : une synthèse originale

TROISIÈME PARTIE. DES MONASTÈRES PERSONNELS (NIJI MATH) :
LES MONASTÈRES DE FATEHPUR (RAJASTHAN) ET ASTHAL BOHAR (HARYANA)

Chapitre 7. Fondation et transmission d'un monastère personnel :
comment assurer sa pérennité ?

Le rôle de l'hagiographie dans le développement du monastère – L'ancrage dans la tradition Nath – Assurer la succession : La " consubstantialité " des chefs de monastère ; Le cœur d'un monastère : un trône et une tombe – Tradition et innovation

Chapitre 8. L'hagiographie d'Amritnath : un saint local
Une jeunesse marquée par les prodiges – La vie d'ascète – Commentaires : une hagiographie de proximité

Chapitre 9. La vie quotidienne du monastère de Fatehpur
La ville de Fatehpur – Les bâtiments de l'Ashram – Une journée ordinaire à l'Ashram

Chapitre 10. Le réseau des monastères de la Shekhavati : le modèle de Fatehpur
Les ashrams en amont : les fondateurs : Tain, la tombe de Mannath ; Jhunjhunu et le " grand-père guru " d'Amritnath ; Bisau, une lignée parallèle – Les ashrams en aval : le développement : Les fondations par les disciples directs d'Amritnath ; Baudham, une propriété agricole ; Churu, l'ensemble le plus vaste ; La génération suivante : une expansion continue : L'exemple de Sraddhanath à Lakshmangarh

Chapitre 11. La place des dévots laïques
Le lien individualisé : le mantra – Les obligations du dévot : La seva ; Le respect de la doctrine d'Amritnath : Le mode de vie ; Le sahaj yog(a) ; Le chant dévotionnel

Chapitre 12. Amrit Mahotsav : la grande célébration d'Amritnath
Temps et lieux : Le " hall sacrificiel " ou yajña sala : la fidélité aux normes " védiques " ? La disposition ; Les fosses à feu ; Les autels – Les rituels : entre fidélité aux textes et réinvention de la tradition : Durgapuja : l'hommage à la déesse ; Atirudra : les rites dédiés à Siva : La puja à l'autel principal (mulvedi) ; Le homa, oblations au feu ; Innovations rituelles – Les spectacles du mukhya pandal ; Le Siva Purana ; Le théâtre rituel : raslila et ramlila ; L'Amritlila ; La danse sur le feu : Agni nritya ; Les divertissements – L'atmosphère – Le pôle ascétique : une légitimation – Conclusion

Chapitre 13. Le monastère d'Asthal Bohar
La fondation et la légende de Mastnath – Ai panth, le pôle féminin et la gémellité – Le feu des ascètes : la petite dhuni – Le " grand trône ", la bari gaddi – Les mahant et les rois– Les nouveaux mahant : service social et politique – La fête annuelle comme mise en scène englobante

CONCLUSION

 

On imagine volontiers les ascètes indiens errants et solitaires, notamment les Nath Yogi, ces disciples de Gorakhnat, thaumaturges et adeptes du Hatha Yoga, célèbres depuis le 13e siècle pour leurs exploits et, à ce titre, héros de ballades chantées dans toute l'inde du Nord. Mais, s'ils sont d'infatigables pérégrins, ils possèdent également des modes d'organisation bien établis, en particulier monastiques, grâce auxquels ce mouvement sectaire assure sa pérennité. C'est à ces monastères, point d'ancrage d'une tradition d'itinérance, que ce livre est consacré.Il propose une description et une analyse de la complémentarité de deux types de monastères, les monastères communautaires dans lesquels les ascètes se réunissent autour des symboles et de rites partagés, et les monastères personnels, transmis de maître à disciple au sein d'une lignée.Le monastère de Kadri-Manjunath à Mangalore (Karnataka) est le type même du monastère communautaire : nous verrons que l'intronisation du supérieur y est l'occasion, tous les douze ans, d'une grande célébration, précédée d'un pèlerinage à pied, long de six mois, entre Nasik et Kadri, réitération d'un mythe fondateur lié au dieu Parashuram et illustration de l'histoire religieuse complexe de cette région.Les monastères personnels, ici ceux de Fatehpur dans la Shekhavati (Rajasthan) et de asthal Bohar en Haryana, sont en revanche le lieu d'innovations, souvent liées à un changement de patronage : un accent mis sur la dimension dévotionnelle derrière le culte du guru et le développement de l'hagiographie, un nouvel intérêt pour les activités caritatives, une ouverture aux laïcs mise en évidence lors de la cérémonie fastueuse tenue à Fatehpur pour leur bénéfice et caractérisée par un sacrifice qui se veut " védique ".Ce livre présente la richesse et la diversité des institutions et des orientations qui concourent, derrière l'atomisation des pratiques individuelles, à faire des Nath Yogis une tradition sectaire vivante et cohérente.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire