Le Jardin du casoar, la forêt des Kasua

Savoir-être et savoir-faire écologiques
Florence BRUNOIS
Date de publication
3 janvier 2008
Résumé
En quoi les savoir-faire écologiques des Kasua de Nouvelle-Guinée seraient-ils plus à même de préserver la présence humaine et l'extraordinaire biodiversité tropicale, aussi complexe que fragile ?Pour résoudre cette énigme, Florence Brunois nous entraîne au cœur de ce monde forestier où cohabitent plus d'un millier d'êtres vivants et d'êtres spirituels avec lesquels les Kasua entrent quotidiennement en interaction au cours de leurs multiples activités forestières. C'est à partir d'une description systématique des relations que cette population expérimente avec l'ensemble des êtres forestiers, sur les plans de l'écologie, des techniques, de l'imaginaire, du mythe, du rituel, du rêve, et finalement des émotions, que l'auteur dresse une analyse critique de l'immense somme ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
28.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 3 janvier 2008
ISBN 9782735111961
EAN-13 9782735111961
Référence 112219-02
Nombre de pages de contenu principal 320
Format 15 x 23 x 2.1 cm
Poids 593 g

Prologue : le mariage des Kasua et du casoar

Introduction : d'étranges mariages de la nature et/ou de la culture ? : la question est-elle pertinente ? Définition d'un nouveau cadre analytique

Première partie : À l'ombre de la canopée

Section 1 : Histoire de la configuration du cosmos forestier

Chapitre 1 : La géographie migratoire :
1) des individus en quête d'espace – 2) l'émergence des nouveaux clans kasua – 3) les sulamesi ou ceux qui vont en bas – Les premiers pas à pas vers le sud – 4) l'entrée en scène des derniers clans et la découverte de nouveaux écosystèmes – 5) les Kasua dans le nouveau paysage régional

Chapitre 2 : La géomorphogenèse mythique du territoire kasua
1) la morphogénèse mythique des grands paysages géologiques – 2) la métamorphose des paysages

Section 2 : Occupants et occupation du cosmos forestier

Chapitre 3 : Les plantes
1) les " i " (les arbres) – 2) les meï (les lianes) – 3) les selase et les talo (les pandanus sauvages et les palmiers) – 4) les kesea et les kobo (les fougères et les herbacées) – 5) les ma:ne (les palmiers sagoutiers)

Chapitre 4 : Les animaux
1) les abele (les mammifères et les casoars) – 2) les anema : (les oiseaux) – 3) les wakalo (les reptiles sauriens) – 4) les swi (les serpents, les anguilles et vers de terre) – 5) les keï (les amphibiens) – 6) les ewalo (les poissons et écrevisses)

Chapitre 5 : Olo e tolu : " ceux du bas ont lieu/sont là ", les kasua
1) les maya (les clans) – 2) le cycle d'échanges matrimoniaux entre les résidences claniques – 3) le cycle d'échanges de morts entre résidences claniques – 4) le cycle de non échange des morts entre ennemis

Chapitre 6 : Wabele e tolu : "les vers de terre ont lieu, sont là", les esprits
1) les sosu – 2) les isanese – 3) les gulu hon

Deuxième partie : Le jeu de l'ombre et de la lumière

Chapitre 7 : Quand les Kasua doivent tout aux esprits
1) les sosu – 2) les isanese

Chapitre 8 : Kasua ou casoar, casoar ou Kasua ? L'ambivalence ontologique
1) l'intervention des esprits dans le monde visible – 2) l'intervention des hommes dans le monde invisible

Troisième partie : Le maintien d'un équilibre délicat

Chapitre 9 : Quoi/qui manger, comment manger ; avec quoi/qui parler, comment parler ; où évoluer, comment évoluer : la découverte de la double identité humaine et forestière
1) la prime enfance – 2) apprendre quoi/qui manger, quoi parler comment parler, où évoluer comment évoluer

Chapitre 10 : Quoi/qui tuer, comment tuer ou la gestion des modes de prélèvement sur le cosmos forestier
1) quand le prélèvement des ressources forestières associe les deux parents, et au-delà, les deux sexes – 2) quand le prélèvement des ressources forestières dissocie les deux parents, et au-delà, les deux sexes

Chapitre 11 : quoi/qui reproduire, comment reproduire ou la gestion initiatique de la régénération de l'humanité et du cosmos. Prélude et préalable au rituel initiatique : olo bapo, le mariage des Kasua avec le casoar
1) la waya tolu, le premier stade initiatique – 2) la tala tolu, le second stade initiatique

Conclusion : Quoi/qui savoir, comment savoir ? Une épistémologie des savoirs et savoir-faire écologiques subtiles du cosmos forestier

1) le rôle des rêves dans l'acquisition des connaissances et de la reconnaissance des êtres forestiers – 2) le rôle des rêves dans la pérennisation du savoir écologique kasua et des relations qu'il appréhende

Épilogue : Quand savoir être kasua est une manière complexe d'être au monde

En quoi les savoir-faire écologiques des Kasua de Nouvelle-Guinée seraient-ils plus à même de préserver la présence humaine et l'extraordinaire biodiversité tropicale, aussi complexe que fragile ?Pour résoudre cette énigme, Florence Brunois nous entraîne au cœur de ce monde forestier où cohabitent plus d'un millier d'êtres vivants et d'êtres spirituels avec lesquels les Kasua entrent quotidiennement en interaction au cours de leurs multiples activités forestières. C'est à partir d'une description systématique des relations que cette population expérimente avec l'ensemble des êtres forestiers, sur les plans de l'écologie, des techniques, de l'imaginaire, du mythe, du rituel, du rêve, et finalement des émotions, que l'auteur dresse une analyse critique de l'immense somme de connaissances naturalistes, éthologiques et écologiques mises en pratique par cette société forestière. Ce faisant, Florence Brunois, qui séjourne régulièrement chez les Kasua de Nouvelle-Guinée, propose une nouvelle manière d'appréhender la société humaine. Dans ce livre, elle révèle un savoir-être "avec" la pluralité des non-humains qui reconnaît que la régénération de la vie sociale est absolument interdépendante de la régénération de la vie sous toutes ses formes et des relations qui les unissent.Son ouvrage réintroduit l'ethnologie de la Nouvelle-Guinée au centre des débats qui animent l'anthropologie de la nature, ainsi que ceux qui agitent notre propre société quant aux manières de penser la place de l'homme dans l'environnement.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire