Les Espaces du spectacle vivant dans la ville

Permanences, mutations, hybridité (XVIIIe-XXIe siècles)
Pauline BEAUCÉ,Sandrine DUBOUILH,Cyril TRIOLAIRE
Date de publication
18 novembre 2021
Résumé
Là où l'histoire de l'architecture des théâtres s'est globalement focalisée sur quelques archétypes inspirés de monuments remarquables, l'étude des espaces de spectacle et de divertissement révèle a contrario une grande diversité de formes, d'échelles et d'usages. Le temps long privilégié, du XVIIIe siècle à nos jours, permet d'observer et d'interroger les permanences et les mutations de ces espaces voués au spectacle vivant; des analyses circonscrites à une période, à des villes précises ou à un phénomène culturel particulier enrichissent aussi cette perspective diachronique. La variété de l'offre spectaculaire contribue à l'émergence des lieux et des espaces qu'il est possible d'appréhender en questionnant leur hybridité.En dépit des nombreuses disparitions et transfo ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
25.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 18 novembre 2021
ISBN 9782845169982
EAN-13 9782845169982
Référence 125369-37
Nombre de pages de contenu principal
Format 16 x 24 x 1.8 cm
Poids 549 g

Introduction
Pauline Beaucé, Sandrine Dubouilh & Cyril Triolaire

Première partie : Permanence et conquête de nouveaux espaces pour le spectacle dans la ville

– De la ruelle aux vauxhalls : hybridité spatiale et scénique de la joie publique à Paris au XVIIIe siècle
Pauline Valade

– Définir le normal et l'hybride. Un " sauvage " dans un caveau parisien sous la Révolution
Guillaume Cot

– Les curiosités à la Criée ou les petits spectacles marseillais sous l'Empire
Philippe Bourdin

– Ce que les " lorgnèteries du Bonhomme Ecoute " révèlent : " les spectacles forains " bordelais vus par Pierre Bernadau
Natalie Morel Borotra

– Des spectacles forains aux spectacles de curiosités : une certaine évolution de la topographie et de l'économie du divertissement bordelais de 1831 à 1856
Émeline Rotolo

– Extension du domaine forain : transformation des lieux de fêtes et spectacles de curiosités à Paris (1840-1860)
Agnès Curel

Deuxième partie : Aménagement des espaces, mutations des usages et des architectures

– La Foire Saint-Germain vers 1770 : images et mutations des lieux de spectacle
Paul François

– Le Théâtre des Jeunes Élèves de Louis Le Comte
Marc Soléranski

– La mise en scène de la modernité : les théâtres municipaux de Rio de Janeiro et de São Paulo (Première république brésilienne, 1889-1930)
Daniel N. Polleti

– Un palais pour le théâtre populaire à Paris . Retours sur les débats relatifs à l'attribution de la salle des fêtes du Trocadéro au premier Théâtre National Populaire
Sandrine Dubouilh

– La compagnie Alexis Gruss, du théâtre au chapiteau (1868-2016) : symboliques des lieux pour les bâtisseurs de l'éphémère
Natalie Petiteau

– La figure du cercle, du lieu théâtral à l'espace scénographié. Origines, interprétations et explorations de la scène centrée dans l'œuvre de la Compagnie Louis Brouillard (Joël Pommerat, auteur, metteur en scène)
Rafaël Magrou

– Faire de la place pour autre chose ? Du coin-lecture à la galerie d'exposition et au potager dans les lieux de spectacle
Aurélie Mouton-Rezzouk

Conclusion
Sandrine Dubouilh

Là où l'histoire de l'architecture des théâtres s'est globalement focalisée sur quelques archétypes inspirés de monuments remarquables, l'étude des espaces de spectacle et de divertissement révèle a contrario une grande diversité de formes, d'échelles et d'usages. Le temps long privilégié, du XVIIIe siècle à nos jours, permet d'observer et d'interroger les permanences et les mutations de ces espaces voués au spectacle vivant; des analyses circonscrites à une période, à des villes précises ou à un phénomène culturel particulier enrichissent aussi cette perspective diachronique. La variété de l'offre spectaculaire contribue à l'émergence des lieux et des espaces qu'il est possible d'appréhender en questionnant leur hybridité.En dépit des nombreuses disparitions et transformations, signes des turbulences de l'histoire de l'architecture des lieux scéniques, force est de constater que les activités liées au spectacle et au divertissement perdurent dans la ville, sur plusieurs siècles parfois, à des échelles plus grandes que celles des bâtiments, pour se penser au niveau de quartiers ou d'îlots. Et c'est finalement la longévité même de certaines de ces vocations " spectaculaires " qui peut nous interroger et nous faire porter, à travers ces équipements, un autre regard sur l'histoire de la ville.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire