Sur le front de la métropole

Une géographie suburbaine de Los Angeles
Renaud LE GOIX
Date de publication
22 septembre 2016
Résumé
Sur le front des métropoles américaines, une formidable recomposition s'est opérée: les marges métropolitaines sont devenues le lieu privilégié de l'intégration sociale. Le discours dominant sur les suburbs des États-Unis fait néanmoins la part belle aux " lotissements à l'américaine " comme lieux de l'entre-soi, à l'hyper-ségrégation de périphéries opposées au centre, et à la monotonie d'espaces sans qualités. Pourtant, ces territoires sont construits, habités, pratiqués… Cet ouvrage analyse la production de la morphologie spatiale, fonctionnelle et sociale des espaces suburbains en Californie du Sud, sur les marges de la région urbaine de Los Angeles. L'offre, les acteurs de la construction et les dynamiques de ce marché sont analysés au prisme d'une double mutation: ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
34.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 22 septembre 2016
ISBN 9782859449650
EAN-13 9782859449650
Référence 120441-09
Nombre de pages de contenu principal
Format 16 x 24 x 1.8 cm
Poids 510 g

Remerciements

Introduction

PARTIE 1. LA MAILLE : ANALYSER LES MARGES SUBURBAINES

Chapitre 1. De l'étalement au post-suburbain
1.1. Les " banlieues à l'américaine " vues depuis la France
1.2. Les dynamiques suburbaines aux États-Unis
1.3. Les mouvements de densification
1.4. Le nœud de la production
Conclusion

Chapitre 2. Fragmentation, morphologie urbaine et production
2.1. Gouvernance urbaine privée
2.2. Produire la post-suburbia
2.3. Les acteurs et les formes de la croissance
Conclusion

Chapitre 3. Culs-de-sac, raquettes, boucles…
3.1. La forme et la construction de l'homogénéité sociale
3.2. Les formes élémentaires de lotissement
3.3. Une typologie des réseaux viaires
Conclusion

PARTIE 2. VOISINAGES ET CONTEXTES LOCAUX

Chapitre 4. Forme et sens des voisinages
4.1. Ce qui fait quartier ?
4.2. Morphologie sociale et voisinages : l'imbrication des niveaux
4.3. Des échelles du voisinage
4.4. Lotissements planifiés et distance sociale
Conclusion

Chapitre 5. Financiarisation et prix : le lotissement des promesses
5.1. Le second circuit du capital et l'importance de la valeur immobilière
5.2. Les outils financiers, à tous les niveaux
5.3. Mettre en contexte le prix immobilier
Conclusion

PARTIE 3. LES TRAJECTOIRES

Chapitre 6. Les dimensions du changement
6.1. Appartenances et identités : les mots et les glissements
6.2. Transitions et dynamiques sociospatiales
6.3. Neighborhood et évolutions des voisinages
6.4. Mutations métropolitaines
Conclusion : quelques lignes directrices pour l'analyse des trajectoires

Chapitre 7. Valorisation-dévalorisation, le nœud du suburbain
7.1. Cycles, crises : questions et méthodes
7.2. Une structure duale de valorisation
7.3. Construire dans quel voisinage ?
Conclusion

Chapitre 8. Les trajectoires du changement socio-économique
8.1. Les évolutions des contextes locaux
8.2. Typologie des contextes locaux entre 1980 et 2010
8.3. Du manteau d'Arlequin au Rubik's cube
Conclusion

Conclusion

Annexe A. Tableaux et données

Annexe B. Notes méthodologiques

Références bibliographiques

Table des figures

Liste des tableaux

Index

Sur le front des métropoles américaines, une formidable recomposition s'est opérée: les marges métropolitaines sont devenues le lieu privilégié de l'intégration sociale. Le discours dominant sur les suburbs des États-Unis fait néanmoins la part belle aux " lotissements à l'américaine " comme lieux de l'entre-soi, à l'hyper-ségrégation de périphéries opposées au centre, et à la monotonie d'espaces sans qualités. Pourtant, ces territoires sont construits, habités, pratiqués… Cet ouvrage analyse la production de la morphologie spatiale, fonctionnelle et sociale des espaces suburbains en Californie du Sud, sur les marges de la région urbaine de Los Angeles. L'offre, les acteurs de la construction et les dynamiques de ce marché sont analysés au prisme d'une double mutation: celle, d'une part, de la maturation et la diversification du modèle suburbain; celle, plus brutale, de son modèle économique, révélé par l'ampleur de la crise des subprimes.L'évolution de ces territoires révèle les transformations d'une métropole étalée et fragmentée, où s'entremêlent logiques de la privatisation urbaine (les lotissements en copropriété, les gated communities), rouages de la finance et politiques publiques de maîtrise de la croissance et de la densification. Les logiques du changement métropolitain sont multiples: la production de l'espace bâti et les trajectoires des suburbs se tissent par la combinaison des cycles d'urbanisation (suburbs matures, suburbs récentes, exurbs), des cycles économiques et des évolutions socio-démographiques. L'ouvrage dresse ainsi le portrait d'une suburbia en crise(s), fragmentée, mais aussi mixte, dynamique et en profond renouvellement, tant d'un point de vue socio-économique que des groupes et appartenances communautaires.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire