La grâce de Thalie ou la beauté du rire



La grâce de Thalie ou la beauté du rire


Édité par Philippe Heuzé, Christiane Veyrard-Cosme

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Philippe Heuzé – Envoi ;

René Martin – « Rire » en grec et en latin ;

Jackie Pigeaud – Comme un bouquet de rires antiques… ;

Bénédicte Delignon – Masques et visages dans la satire romaine : de la disgrâce physique à la grâce poétique ;

Nathalie Griton – Faire rire : une élégance de Cicéron dans le Pro Caelio ;

Joël Thomas – Le rire de Virgile ;

André Daviault – Rire et vénusté. Beauté risible (Apulée, Métamorphoses, 2, 31, 2 – 3, 11, 3), beauté rieuse (Ovide, Amours, 3, 2) et riant paysage (Catulle, Carmen 31) ;

Étienne Wolff – Le rire dans le De nuptiis Philologiae et Mercurii de Martianus Capella ;

Christiane Veyrard-Cosme – Le rire du saint. Éclat de rire, éclat du rire dans la littérature latine du haut Moyen Âge : la mort de sainte Disciole ;

Jean-Yves Tilliette – Iubilatio ;

Dominique Boutet – Beauté du rire, beauté du diable ? Les fabliaux et le Roman de Renart ;

Guy Demerson – C'estoit passe-temps celeste les veoir ainsi soy rigouller ;

Virginie Leroux – L'esthétique du risible dans les poétiques néo-latines de la Renaissance ;

Giovanna Galimberti Biffino – L'élégance du rire, de Quintilien au Livre du Courtisan de Baldassar Castiglione ;

Patrick Dandrey – Molière ou l'éminente dignité du rire ;

Philippe Heuzé – Gracieuse caricature ;

Dominique Millet-Gerard – Beauté métaphysique du rire claudélien.

En guise de conclusion…
Baldine Saint Girons – « Un rien t'amuse ».

113298-23