Faire court



Faire court

L'esthétique de la brièveté dans la littérature du Moyen Age

Édité par Michelle Szkilnik, Catherine Croizy-Naquet, Laurence Harf-Lancner

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Les hommes du Moyen Âge ont eu la passion des sommes encyclopédiques dans lesquelles ils espéraient réunir l'ensemble des connaissances humaines. Mais paradoxalement ils ont aussi eu le souci de la brièveté. Partagés entre le désir de dire tout ce qu'il leur fallait dire et celui de bien dire dans un exposé ramassé et synthétique, les écrivains ont trouvé un équilibre entre les deux pôles de l'amplification et de la brièveté en faisant jouer ensemble les notions plutôt qu'en les opposant. C'est à cette tension, à la manière dont les auteurs du Moyen Âge l'ont appréhendée, dépassée et utilisée à leurs propres fins que ce recueil d’articles est consacré. Analysée sous différents aspects, rhétoriques, esthétiques ou philosophiques, la notion de brièveté engage une réflexion sur l’efficacité du discours, sur le temps, sur la mémoire, sur l’inconscient individuel et collectif.

Titre Faire court
Sous-titre L'esthétique de la brièveté dans la littérature du Moyen Age
Édition Première édition
Édité par Michelle Szkilnik, Catherine Croizy-Naquet, Laurence Harf-Lancner
Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
CLIL (Version 2013-2019 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
Description public visé médiévistes
Date de première publication du titre 19 décembre 2011
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: D      93 Classification thématique Thema: F
Avec Index ; Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages 360 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-87854-549-4
ISBN-13 978-2-87854-549-4
GTIN13 (EAN13) 9782878545494
Référence 113660-23
Date de publication 19 décembre 2011
Nombre de pages de contenu principal 360
Format 15 x 21 x 2,4 cm
Poids 474 gr
Prix 26,00 €
 
113660-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Victorien Lavou Zoungbo
El indio Malanga – Écrire la domination en Amérique latine
Rosario Castellanos, Balún Canán, 1957 – José María Arguedas, Los ríos profundos, 1958 – Jorge Icaza, El Chulla Romero y Flores, 1958
Marges n° 26