Fragments du communisme en Europe centrale

Rose-Marie LAGRAVE
Collection
Cas de figure
Date de publication
24 mars 2011
Résumé
Cet ouvrage restitue des faits sociaux, des secteurs de la vie quotidienne encore peu connus des régimes communistes, négligés parce que considérés comme marginaux. Une des originalités est de donner la parole, vingt ans après la chute du Mur, à des représentants d'une nouvelle génération d'historiens et de politistes concernée par l'étude du communisme dans les pays satellites de l'URSS. Ils nous donnent ici à voir comment la dissémination du pouvoir dans les institutions, dans les corps et les esprits dressés à l'obéissance laisse une place non négligeable à l'improvisation, à la négociation, et à des ajustements au sein même des institutions, à la mise en place aussi d'une culture voire d'un culte de la débrouillardise. Les réalités quotidiennes de la pénurie et des ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
17.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 20110324
ISBN 9782713222870
EAN-13 9782713222870
Référence 113380-01
Nombre de pages de contenu principal 286
Format 16 x 24 x 1.7 cm
Poids 328 g

Rose-Marie Lagrave – Faire retour sur le communisme
Petru Negura – Un exemple de déstalinisation sous Staline. Les tentatives d'autonomie de l'Union des Écrivains moldaves
Audrey Kichelewski – La fabrication de la " question juive " en Pologne. 1945-1968
Duane Huguenin – Problèmes économiques, solutions policières ? La police secrète tchécoslovaque et la criminalité transfrontalière des années 1960
Ioana Crîstocea – Cooptation et adhésion des femmes au Parti communiste roumain
Malgorzata Mazurek – Figures de la débrouillardise en temps de crise en Pologne
Alexandra Ionescu – Les agencements du Parti-État en Roumanie communiste

Cet ouvrage restitue des faits sociaux, des secteurs de la vie quotidienne encore peu connus des régimes communistes, négligés parce que considérés comme marginaux. Une des originalités est de donner la parole, vingt ans après la chute du Mur, à des représentants d'une nouvelle génération d'historiens et de politistes concernée par l'étude du communisme dans les pays satellites de l'URSS. Ils nous donnent ici à voir comment la dissémination du pouvoir dans les institutions, dans les corps et les esprits dressés à l'obéissance laisse une place non négligeable à l'improvisation, à la négociation, et à des ajustements au sein même des institutions, à la mise en place aussi d'une culture voire d'un culte de la débrouillardise. Les réalités quotidiennes de la pénurie et des accommodements économiques ainsi que certains aspects de la condition féminine sont décrites dans ce sens. Est saisie aussi la manière dont les communismes nationaux sont en pratique obligés de bricoler pour asseoir le nouvel ordre politique, sans jamais se préoccuper des contradictions que ce bricolage engendre. Le texte introductif de Rose-Marie Lagrave a le double mérite d'un témoignage personnel et d'une reconstitution historique synthétique concernant le cheminement intellectuel et les transformations politiques et affectives qui ont engendré des recherches comme celles rassemblées dans ce volume.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire