Les Proviseurs de lycée au XIXe siècle (1802-1914)

Servir l'État, former la jeunesse
Yannick CLAVÉ
Date de publication
23 septembre 2021
Résumé
Créés en même temps que les lycées de garçons en 1802, les proviseurs se retrouvent au cœur de la vaste réorganisation du système éducatif engagée par Napoléon Bonaparte. Ils appartiennent à un corps qui se construit progressivement, par la volonté de l'État, tout au long du XIXe siècle et qui atteint son apogée sous la IIIe République. Fonctionnaires de l'encadrement intermédiaire, issus très majoritairement du monde de l'enseignement, de plus en plus fréquemment agrégés, les proviseurs sont environ 1 200 à exercer jusqu'en 1914 (parmi lesquels 108 prêtres). Être proviseur, c'est, tout à la fois, diriger un établissement scolaire, servir l'État et affirmer son rôle d'éducateur pour former la jeunesse. Hommes de terrain, au contact avec une multitude d'acteurs au quotid ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
34.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 23 septembre 2021
ISBN 9782757435090
EAN-13 9782757435090
Référence 125547-54
Nombre de pages de contenu principal 566
Format 16 x 24 x 4.5 cm
Poids 922 g

 

Avant-propos

Préface. Éloge de l'interface. Le proviseur, les réalités scolaires locales, les politiques éducatives nationales

Introduction générale

 

Partie 1. L'affirmation progressive d'une fonction administrative et éducative (1802-1914)

 

Chapitre 1. L'institutionnalisation du provisorat : la construction d'un corps de l'Instruction publique

1. Les fondements napoléoniens : la création du proviseur et des lycées (1802-1815)

2. Un enracinement progressif (1815-1879)

3. La consolidation républicaine (1880-1914)

Conclusion

 

Chapitre 2. Devenir proviseur

1. Entrer dans le provisorat

2. Des parcours professionnels diversifiés avant l'accès au provisorat

3. Le recrutement des proviseurs : entre besoins institutionnels et logiques individuelles

Conclusion

 

Chapitre 3. Le censorat : l'antichambre des proviseurs

1. Un statut en voie d'affirmation

2. Accéder au censorat

3. Sur le chemin du provisorat

Conclusion

Conclusion de la première partie

 

Partie 2. Être proviseur. Sociologie d'un corps de l'Instruction publique au XIXe siècle

 

Chapitre 4. Construire sa carrière de proviseur

1. Mutations et promotions : des carrières réglées par l'Instruction publique

2. Des carrières provisorales diversifiées

3. Être " recommandé " : indispensable pour mener une carrière provisorale ?

Conclusion

 

Chapitre 5. Des cas spécifiques ? Proviseurs promus dans la haute administration, proviseurs ecclésiastiques et proviseurs dans les colonies

1. Une " seconde carrière " après le provisorat ?

2. Une catégorie originale : les proviseurs ecclésiastiques

3. Proviseur sous les tropiques : des spécificités liées à la situation coloniale

Conclusion

 

Chapitre 6. Les proviseurs, la politique et la religion : des enjeux majeurs

1. De la surveillance politique des proviseurs à l'impératif de neutralité

2. Les proviseurs et la diffusion de la culture républicaine

3. Le proviseur, fer de lance de la République laïque

Conclusion

 

Conclusion de la deuxième partie

 

Partie 3. Le proviseur en action : un homme de terrain à l'interface entre le localet le national

 

Chapitre 7. Un sacerdoce quotidien : le proviseur au travail

1. " Il ne vit que pour sa maison "

2. Le proviseur et les réalités matérielles du lycée

3. Le proviseur en représentation : une notabilité sous contrôle

Conclusion

 

Chapitre 8. Le proviseur, l'État et les autres acteurs éducatifs

1. Le proviseur, supérieur hiérarchique de l'ensemble du personnel du lycée

2. Le proviseur et son censeur : un couple qui ne s'est pas choisi mais qui doit collaborer

3. Le proviseur face à ses supérieurs hiérarchiques

Conclusion

 

Chapitre 9. Le proviseur, un éducateur comme les autres ?

1. Le proviseur à l'interface entre l'institution scolaire, les familles et les élèves

2. L'affirmation du rôle pédagogique du proviseur

3. Le proviseur, garant de l'ordre et de la discipline dans son lycée

Conclusion

 

Conclusion de la troisième partie

 

Conclusion

Postface. Une histoire de France au prisme et au miroir de celle de son École

Index des noms de personnes

Sources

Bibliographie

Annexes

Créés en même temps que les lycées de garçons en 1802, les proviseurs se retrouvent au cœur de la vaste réorganisation du système éducatif engagée par Napoléon Bonaparte. Ils appartiennent à un corps qui se construit progressivement, par la volonté de l'État, tout au long du XIXe siècle et qui atteint son apogée sous la IIIe République. Fonctionnaires de l'encadrement intermédiaire, issus très majoritairement du monde de l'enseignement, de plus en plus fréquemment agrégés, les proviseurs sont environ 1 200 à exercer jusqu'en 1914 (parmi lesquels 108 prêtres). Être proviseur, c'est, tout à la fois, diriger un établissement scolaire, servir l'État et affirmer son rôle d'éducateur pour former la jeunesse. Hommes de terrain, au contact avec une multitude d'acteurs au quotidien dans et en-dehors du lycée, leur travail est considérable. Ils sont aussi au cœur des enjeux sociaux et politiques de leur époque, devant faire vivre une culture républicaine et laïque.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire