Les Élites économiques suisses au XXe siècle

Felix BÜHLMANN,Thomas DAVID,Stéphanie GINALSKI,André MACH
Collection
Focus
Date de publication
8 novembre 2016
Résumé
En juillet 2015, Tidjane Thiam devenait directeur général du Credit Suisse. La nomination du dirigeant franco-ivoirien a eu un immense écho, un journal parlant même " d'effet Obama ". Une telle nomination aurait été impensable il y a trente ans.Ce livre offre, pour la première fois, une synthèse portant sur l'évolution du profil sociologique des dirigeants économiques et leur organisation collective en Suisse au XXe siècle. Le goût prononcé de ces derniers pour la discrétion et l'opacité des entreprises ont longtemps entravé toute étude systématique.Deux périodes distinctes se dégagent. Jusqu'aux années 1980, malgré l'expansion internationale des grandes entreprises suisses, leur contrôle restait fermement entre les mains d'élites nationales, dont l'archétype était un h ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
14.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 8 novembre 2016
ISBN 9782889301010
EAN-13 9782889301010
Référence 120538-87
Nombre de pages de contenu principal 152
Format 12 x 18.5 x 1 cm
Poids 215 g

Remerciements

Introduction

Première partie – Comment devient-on un grand patron ?

Chapitre 1. Entre internationalisation et protectionnisme
L'internationalisation des élites avant la Première
Guerre mondiale
La Première Guerre et le début du repli sur la nation
La consolidation de la " forteresse des Alpes " (1940-1980

Chapitre 2. Un bastion masculin
Une exclusion structurelle des femmes
Le capitalisme familial et le rôle invisible des femmes
Le tournant des années 1970

Chapitre 3. Origine sociale : l'importance du facteur familial
Surreprésentation des grande et moyenne Bourgeoisies
L'emprise des grandes familles
Le déclin tardif du capitalisme familial
Les managers professionnels
Chapitre 4 Sélection des chefs : formation et armée
D'apprenti à docteur
Deux disciplines de pouvoir
Le grade d'officier : simple atout ou nécessité ?

Deuxième partie – Des patrons au patronat : organisation collective et engagements politiques

Chapitre 5. Le réseau interfirmes
Réseau interfirmes et coordination patronale
Vers une intégration nationale
Les connexions entre milieux bancaires et industriels
Réseaux et cartels
Le patronat suisse : un groupe cohésif

Chapitre 6. Qui sont les " patrons des patrons " ?
Les organisations patronales au centre de l'action collective
Qui dirige les organisations patronales ?
Les acteurs de l'ombre : les permanents salariés

Chapitre 7. Figures patronales en politique
Système de milice et engagement patronal
Des profils diversifiés
Les patrons en campagne

Chapitre 8. Rapports à l'administration : entre imbrications et lobbying
L'emprise patronale sur l'administration de milice
Des secrétaires patronaux à la tête de l'administration Fédérale
Le " pantouflage à la suisse "
Troisième partie La rupture de la fin du XXe siècle

Chapitre 9. Les nouvelles élites
L'internationalisation croissante du patronat " suisse "
Du " capital suisse " au " capital cosmopolite "
Les nouveaux cursus
Persistance du capitalisme familial
Modeste progression de la présence des femmes

Chapitre 10. La reconfiguration des réseaux du pouvoir patronal
Le déclin du réseau national d'entreprises
De la coordination au marché
Le renforcement des réseaux transnationaux

Chapitre 11. Fragmentations patronales et modifications des rapports au politique
Divisions et réorganisations patronales
Déclin des commissions d'experts et renforcement de l'administration
Rapports au Parlement : professionnalisation et nouvelles médiations
Entre transnationalisation et fragmentations

Liste des abréviations

Liste des figures

En juillet 2015, Tidjane Thiam devenait directeur général du Credit Suisse. La nomination du dirigeant franco-ivoirien a eu un immense écho, un journal parlant même " d'effet Obama ". Une telle nomination aurait été impensable il y a trente ans.Ce livre offre, pour la première fois, une synthèse portant sur l'évolution du profil sociologique des dirigeants économiques et leur organisation collective en Suisse au XXe siècle. Le goût prononcé de ces derniers pour la discrétion et l'opacité des entreprises ont longtemps entravé toute étude systématique.Deux périodes distinctes se dégagent. Jusqu'aux années 1980, malgré l'expansion internationale des grandes entreprises suisses, leur contrôle restait fermement entre les mains d'élites nationales, dont l'archétype était un homme de nationalité suisse, souvent lié à la famille fondatrice, officier, formé en droit ou en sciences de l'ingénieur, siégeant dans de nombreux conseils d'administration, membre d'organisations patronales et entretenant des liens étroits avec le monde politique.Depuis les années 1990, la composition et le fonctionnement de ces élites se sont profondément modifiés. L'arrivée de nouveaux dirigeants au parcours cosmopolite, en termes de formation ou de carrière, a diversifié le profil des élites suisses. Cette évolution se répercute sur l'organisation du patronat et ses rapports aux autorités politiques.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire