Les voyages forment la jeunesse



Les voyages forment la jeunesse

Les boursières scientifiques David-Weill à la découverte du monde (1910-1939)
Magdeleine Apchié, Marie-Louise Arnould, Anna Carrier, Fernande Coupin, Madeleine Dorleac, Alice Lapotaire, Suzanne Lauzanne, Simone Mouchet, Marcelle Philibert

Avec Antonin Durand, Paul Mayens, Lucie Rondeau du Noyer
Édité par Antonin Durand

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


INTRODUCTION

David David-Weill et ses boursières
Antonin Durand, Paul Mayens et Lucie Rondeau du Noyer

Être une femme scientifique de 1910 à 1939
Un renouveau des mobilités étudiantes
Le discret M. David David-Weill
Une bourse de recherche dans les universités étrangères
D'un carton l'autre : les archives de la bourse David-Weill
L'élargissement du monde universitaire

 

TEXTES

Rapports de séjour des boursières scientifiques
Textes établis et annotés par Antonin Durand

Alice Lapotaire, séjour en physique à l'université de Cambridge, 1910-1911
Anna Carrier, séjour en physique à l'université de Genève, 1911-1912
Suzanne Lauzanne, séjour en mathématiques à l'université de Rome, 1919-1920
Madeleine Dorléac, séjour en chimie à l'université de Glasgow, 1922-1923
Marie-Louise Arnould, séjour en mathématiques, Italie, 1924-1925
Marcelle Philibert, séjour en géologie à l’université de Rome, 1925-1926
Fernande Coupin, séjour en anatomie et zoologie aux universités de Francfort, Bâle et Zurich, 1929-1930
Simone Mouchet, séjour en biologie à l’université de Montevideo, 1931-1932
Magdeleine Apchié, séjour en économie politique à l’université de Columbia (New York), 1935-1936

 

COMMENTAIRE

La mobilité étudiante au féminin
Antonin Durand

Un genre genré : les attentes du rapport de séjour

Les conditions matérielles du voyage féminin

Les boursières dans la diplomatie universitaire

Conclusion : que sont-elles devenues ?

 

Bibliographie

Index

124290-18


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :


les domaines :