Signata, n°3/2012



Signata, n°3/2012

The Institution of Semiotics: Research, Teaching, Professions – L' institution de la sémiotique : recherche, enseignement, professions




L'institution de la sémiotique : recherche, enseignement, professions Après avoir traité du «?contenu?» et de l'«?environnement?» actuels du projet sémiotique dans ses deux premiers numéros, la revue propose, dans ce troisième numéro, une investigation de nature socio-institutionnelle. À l'heure actuelle, une étude institutionnelle de la discipline manque encore. Il est sans doute significatif qu’aucune contribution historique n’envisage cet aspect des choses et que la réflexion épistémologique en la matière élude systématiquement la question de ses propres déterminations sociales. Or, il paraît évident que ces déterminations ont un impact sur les orientations du programme scientifique. L’objectif de ce dossier est de les mettre au jour. Une première section envisage la portée de la sémiotique hors de ses ancrages universitaires traditionnels. Les métiers de la sémiotique sont effet aujourd’hui toujours plus variés, du marketing à l’architecture, en passant par la «?psycho-sémiotique?» et les médias. Pour tous ces domaines, on peut se demander quels profils d’acteurs se recommandent de la sémiotique, en quelle proportion, et avec quels bénéfices. On peut aussi plus globalement s’interroger sur le(s) rôle(s) citoyen(s) de la sémiotique : quels apports représente-t-elle pour la société civile?; quelle est sa place dans la formation intellectuelle générale des hommes et des femmes d’aujourd’hui?? La deuxième section est centrée sur l’enseignement de la discipline, les formes de son intégration dans les cursus d’étude (au Brésil, en France), mais aussi la rhétorique spécifique par laquelle elle se diffuse en manuels auprès des étudiants ou du public non spécialisé. Il va de soi que ces ancrages pédagogiques sont étroitement liés à des ancrages géographiques. La troisième section choisit plus particulièrement de mettre en lumière les spécificités structurelles de telle ou telle zone du paysage sémiotique international. Enfin, des témoignages adoptant cette fois un point de vue individuel (et assumé comme tel) permettront d’incarner les différentes tendances décrites aux points précédents dans des trajectoires particulières : qui fait de la sémiotique?? dans quel cadre institutionnel?? avec qui comme voisins?? avec quelle formation intellectuelle de départ et selon quel itinéraire?? quelle justification la sémiotique trouve-t-elle dans ce parcours?? quels objectifs sert-elle / a-t-elle servi?? Voilà la série des questions qui ont animé la réalisation de ce dossier.

Titre Signata, n°3/2012
Sous-titre The Institution of Semiotics: Research, Teaching, Professions – L' institution de la sémiotique : recherche, enseignement, professions
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 3
Auteur Auteurs divers
ISSN 20329806
Langues anglais, français
Éditeur Presses universitaires de Liège
CLIL (Version 2013-2019 ) 3155 Sémiologie
Date de première publication du titre 15 janvier 2013
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: GTD
Support Livre broché
Nb de pages 352 p.
ISBN-10 287562010X
ISBN-13 9782875620101
Référence 117478-96
Date de publication 15 janvier 2013
Nombre de pages de contenu principal 352
Format 16 x 24 x 2,1 cm
Poids 630 gr
Prix 26,38 €
 
117478-96


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :