Le Magistrat civil



Le Magistrat civil


Traduit par René Fréreux

:: Résumé    :: Détails


Ce texte de John Locke, qui date de 1660, est un écrit de jeunesse. Comme le Civil Magistrate, il prend place dans la polémique avec Bagshaw. Toutefois, le Magistratus civilis – qui est ici traduit pour la première fois en France – est un essai plus systématique, dans lequel Locke affirme, contre les non-conformistes et les latitudinaires, que les hommes doivent obéissance à la loi civile parce qu’ils sont obligés à la loi de Dieu. Dès cette date, la politique est, selon Locke, inséparable de la morale et elle renvoie à l’ordre cosmologique voulu de Dieu.

Titre Le Magistrat civil
Édition Première édition
Auteur John Locke
Traduit par René Fréreux
ISSN 07580428
Éditeur Presses universitaires de Caen
Public visé 06 Professionnel et académique
Date de première publication du titre 1984
Support Livre broché
Nb de pages 56 p.
Référence C00169-45
Année de publication 1984
Nombre de pages de contenu principal 56
Format 14,5 x 20,5 cm
Poids 800 gr
Prix 5,95 €
 
C00169-45


 

 

 

Autres titres dans...

la collection :