Trou (Le)

Jacques HAINARD,Roland KAEHR
Date de publication
1er mai 1990
Résumé
Nouveau départ d'une réflexion muséale, le trou a rencontré l'intérêt de nombreux chercheurs. Dix-sept auteurs s'expriment, formant au gré du hasard des familles d'intérêt qui s'articulent spontanément. Tous ont dit la fécondité du concept qui permet à chacun, quelle que soit sa spécialité, de reconsidérer sa discipline et son savoir.L'ouvrage ne prétend pas à l'exhaustivité. Si nous ne regrettons pas vraiment l'absence de la psychanalyse et de la psychologie comme telles, nous déplorons en revanche celle de la linguistique et de l'architecture. Ces remarques, à vrai dire, ne sont qu'un artifice pour éviter la critique car toute la vie, tout le savoir et tout l'univers pourraient passer par l'analyseur qu'est le trou, passage qui donne et donnera toujours du sens, et – ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
22.50 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 1er mai 1990
ISBN 9782880780135
EAN-13 9782880780135
Référence 122216-87
Nombre de pages de contenu principal
Format 11 x 18 x 2.6 cm
Poids 299 g

Jacques Hainard et Roland Kaehr – Un trou dans la série

Jean Jamin – Lieux-dits, lieux écrits. Fragments d'un discours sur le peu de réalité

Pierre Centlivres – Le trou dans tous ses états

Jean-Luc Obereiner – Tout est dans le trou

Fabrizio Sabelli – Des trous dans l'imaginaire

Marc-Olivier Gonseth – Jonas et Mortimer

Jean-Claude Muller – Des trous qui donnent du relief à la vie

François Borel – Orifices, cavités et bonnes vibrations

Gérald Minkoff – Un parcours africain en dix-huit trous et autant de notes

Sophie Chevalier – Le trou de mémoire : un vide plein

Martine Pansiot – Une anecdote du Zhuangzi

Pierre Gaudibert – Le trou dans l'art moderne et contemporain

Marc Augé – La mémoire creuse

Yefime – Une soirée chez Richard

Hélène Halatcheff – Anagramme léger

Claude Blanckaert – Le trou occipital

Jean-François d'Ivernois – La mémoire des trous

Marc Lachièze-Rey – Les trous noirs

Nouveau départ d'une réflexion muséale, le trou a rencontré l'intérêt de nombreux chercheurs. Dix-sept auteurs s'expriment, formant au gré du hasard des familles d'intérêt qui s'articulent spontanément. Tous ont dit la fécondité du concept qui permet à chacun, quelle que soit sa spécialité, de reconsidérer sa discipline et son savoir.L'ouvrage ne prétend pas à l'exhaustivité. Si nous ne regrettons pas vraiment l'absence de la psychanalyse et de la psychologie comme telles, nous déplorons en revanche celle de la linguistique et de l'architecture. Ces remarques, à vrai dire, ne sont qu'un artifice pour éviter la critique car toute la vie, tout le savoir et tout l'univers pourraient passer par l'analyseur qu'est le trou, passage qui donne et donnera toujours du sens, et – nous l'espérons – parfois du sens nouveau.Pourquoi le trou ? Un prétexte, un anniversaire et le reste d'une réflexion sur la mémoire.Ce recueil est à consommer sur le mode du très beau roman de Butor La Modification : vous l'ouvrez, vous lisez et vous vous transformez, malgré les trous d'incompréhension et les trous du langage: votre autobiographie, Le Miroir qui revient, s'en mêle et vous allez, qui sait avec un peu de chance, rencontrer dieu.Tel est peut-être le vrai sens du trou.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire