Les lyrismes interdits



Les lyrismes interdits



:: Résumé    :: Détails


Le lyrisme dont il est ici question se définit comme une tendance à l’expression de soi, de sentiments intimes, aussi capricieux que vains. Lié dès l’origine au mythe de la spontanéité, il a été très ou trop codifié jusqu’à être réprimé par le positivisme. Les contributions du volume examinent des textes qui en Italie et à partir du 19e siècle portent des marques de l’enfouissement du discours subjectif au profit d’un discours rationalisé, ordonnée et socialisé. Cette résistance souterraine à la loi de la maîtrise de soi est l’objet des réflexions présentées ici selon quatre orientations principales : le lyrisme entre énonciation et énoncé — le moi : éthique et poétique — les traitements de l’Erlebnis — l’Histoire contre les histoires. Et les analyses portent sur des extraits d’œuvres de Primo Levi, Vincenzo Consolo, Vittorio Sereni, Gesualdo Bufalino, Vitalano Brancati, Ippolito Nievo, Luigi Capuana, Beppe Fenoglio, Carlo Emilio Gadda et Svevo.

Titre Les lyrismes interdits
Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
Date de première publication du titre 01 janvier 2002
Support Livre broché
Nb de pages 214 p.
ISBN-10 2-87854-235-5
ISBN-13 978-2-87854-235-6
GTIN13 (EAN13) 9782878542356
Référence 018948-23
Date de publication 01 janvier 2002
Nombre de pages de contenu principal 214
Poids 360 gr
Prix 18,29 €
 
018948-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Gérard Brey
Figures du récit fictionnel et du récit factuel, 2
Monde luso-hispanophone
Annales littéraires de l'université de Franche-Comté n° 812