Transalpina, n° 5



Transalpina, n° 5

La Mort à l'œuvre

Édité par Mariella Colin

:: Résumé    :: Détails


De par son intensité dramatique, la mort se prête bien à la fiction, devient facilement un thème romanesque et théâtral, joue un rôle majeur dans la construction des intrigues : les cadres diégétiques et les fonctions narratives montrent comment on tue, comment on meurt en littérature et au théâtre. Du romantisme au naturalisme et au vérisme, de la littérature enfantine au théâtre, des romans historiques au fantastique, les articles ici réunis explorent les manières multiples par lesquelles les œuvres de la littérature italienne du XIXe et du XXe siècle utilisent la mort comme ressort narratif ou comme métaphore ; ils en analysent la portée philosophique ainsi que les modalités narratives et les codes rhétoriques, stylistiques et poétiques mis en œuvre.Une démarche qui relie également les textes aux faits de société et à l’espace du privé, à l’histoire des mentalités et aux thèmes anthropologiques.

Titre Transalpina, n° 5
Sous-titre La Mort à l'œuvre
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 5
Édité par Mariella Colin
Revue Transalpina
ISSN 1278334X
Éditeur Presses universitaires de Caen
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013-2019 ) 3643 Essais littéraires
Date de première publication du titre 2001
Code Identifiant de classement sujet      93 Classification thématique Thema: DNL
Support Livre broché
Nb de pages 180 p.
ISBN-10 2841331474
ISBN-13 9782841331475
Référence TRA005-45
Année de publication 2001
Nombre de pages de contenu principal 180
Format 14 x 22 cm
Poids 600 gr
Prix 5,00 €
 
TRA005-45


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :