Salon de l'ethnographie (Le)

Jacques HAINARD,Roland KAEHR,Jacqueline MILLIET,Gérald MINKOFF,Fabrizio SABELLI
Date de publication
1er mai 1989
Résumé
Cet ouvrage propose une réflexion sur la valeur et sur l'arbitraire du regard et réutilise au passage toutes les données préalablement traitées dans les expositions précédentes.L'association des mots " salon " et " ethnographie " a de quoi surprendre. Or tous les sens du mot " salon " sont liés à la notion d'exposer, bonne occasion de regarder à nouveau l'objet. Toutes les théories qui le concernent sont à la fois justes et fausses mais l'objet-témoin n'existe pas, pas plus que l'objet-vérité ; la vérité d'aujourd'hui est souvent celle issue d'un consensus d'experts gérant le marché de l'art, démarche qui relève de l'arbitraire.La finalité de tout Salon, qui procède à une sélection pour choisir le " meilleur ", est de créer et accroître la valeur d'objets ou d'idées qui ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
15.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 1er mai 1989
ISBN 9782880780128
EAN-13 9782880780128
Référence 122231-87
Nombre de pages de contenu principal
Format 15 x 21 x 1 cm
Poids 295 g

Jacques Hainard – Objets en dérive pour le " Le Salon de l'ethnographie "

Fabrizio Sabelli – Exposer et s'exposer. Pour une anthropologie du Salon

Roland Kaehr – Van Gogh et les Arumbayas ou l'oseille cachée

Jacqueline Milliet – Histoire d'obélisques ou la mise en scène du pouvoir

Gérard Minkoff – Droit de regard dans la chambre noire, cinq portraits réciproques

Cet ouvrage propose une réflexion sur la valeur et sur l'arbitraire du regard et réutilise au passage toutes les données préalablement traitées dans les expositions précédentes.L'association des mots " salon " et " ethnographie " a de quoi surprendre. Or tous les sens du mot " salon " sont liés à la notion d'exposer, bonne occasion de regarder à nouveau l'objet. Toutes les théories qui le concernent sont à la fois justes et fausses mais l'objet-témoin n'existe pas, pas plus que l'objet-vérité ; la vérité d'aujourd'hui est souvent celle issue d'un consensus d'experts gérant le marché de l'art, démarche qui relève de l'arbitraire.La finalité de tout Salon, qui procède à une sélection pour choisir le " meilleur ", est de créer et accroître la valeur d'objets ou d'idées qui n'en possèdent pas ou qui en possèdent moins avant d'être accueillis dans le lieu magique qui les consacre.Puisque ce qui caractérise le Salon de notre époque est notamment le fait de produire de la valeur marchande, comment ne pas illustrer ce mécanisme trop souvent méconnu de constitution de valeurs économiques à partir de l'univers ethnographique ?Ainsi, les objets ethnographiques sont-ils d'abord appréhendés par des types d'acteurs distincts qui les déploient très différemment dans leur espace social. Ils sont ensuite transformés par le marché en biens de consommation courants alimentés par l'ethnographie. Mais ils peuvent également, et c'est là l'aspect novateur du propos, disparaître derrière les savoirs induits et laisser le champ libre à une vision opérationnelle de la discipline liée à l'entreprise et au marketing.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire