Linguistique saussurienne et paradigme thermodynamique

Suivi de Pour une re-définition de la compétence comme processus dynamique
Ecaterina BULEA,Jean-Paul BRONCKART
Résumé
En ce début de XXIe, les sciences de l’éducation se trouvent confrontées à la redoutable nécessité d’analyser les processus dynamiques sous-tendant les apprentissages : comment identifier et conceptualiser les processus effectivement mobilisés par les formés, ainsi que les effets de changement ou de développement escomptés des entreprises de formation ?Dans la partie centrale de ce cahier, Ecaterina Bulea propose un examen approfondi de la manière dont la physique et la linguistique ont analysé les transformations qui s’opèrent dans les systèmes naturels d’une part, dans les systèmes sémiotiques d’autre part, et ont tenté de rendre compte du caractère irréversible des processus qui s’y déploient avec le Temps. Soulignant l’analogie de ces démarches, elle en tire un ense ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
19 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 2005
ISBN 9782940195251
EAN-13 9782940195251
Référence 119942-102
Nombre de pages de contenu principal 232
Format 17 x 24 x 1.4 cm
Poids 428 g

Préface : Les démarches scientifiques confrontées à la dynamique développementale

Jean-Paul Bronckart

1. Deux histoires scientifiques décisives

1.1. La lente émergence de la problématique thermodynamique

1.2. Saussure : une conception de la langue comme système dynamique

1.2.1. Le système de la langue et ses propriétés

1.2.2. Le système de la langue plongé dans les systèmes de la société

1.3. Analogie, ou lire Saussure avec des lunettes thermodynamiques

2. Quelles implications pour les sciences humaines/sociales ?

2.1. L'univers est un, et intégralement matériel

2.2. Les sciences humaines/sociales face à la dynamique développementale

3. Quel statut et quelle place pour les sciences de l'éducation ?

4. Références bibliographiques

Linguistique saussurienne et paradigme thermodynamique

Ecaterina Bulea

Introduction

Chapitre 1 : Cadre théorique général et questions de recherche

Première partie

Chapitre 2 :L’évolution des théories sur la chaleur

Chapitre 3 : Thermodynamique et entropie

1. L’émergence de la thermodynamique : de Carnot à Clausius

2. Temps mécanique et temps thermodynamique

3. Mécanique et thermodynamique, explication et description

4. Clausius et la définition de l’entropie

Deuxième partie

Chapitre 4 : L’entropie comme fonction d’état du système

Chapitre 5 : Interprétations, acceptions et applications du concept d’entropie

1. L’entropie chez Boltzmann

2. Entropie et information

3. Entropie et bioéconomie

Chapitre 6 : De l’utilisation du concept d’entropie

1. Loi naturelle ou principe de connaissance ?

2. Entropie et complexité

Troisième partie

Chapitre 7 : F. de Saussure et le Cours de linguistique générale

Chapitre 8 : L’objet de la linguistique

Chapitre 9 : Le signe linguistique entre transmission et altération

Chapitre 10 : État du système et état de langue

Conclusion : L’arbitraire comme principe entropique

Références bibliographiques

Pour une re-définition de la compétence comme processus dynamique

Ecaterina Bulea & Jean-Paul Bronckart

1. Origine, enjeux et problèmes de la logique des compétences

2. Les apports des disciplines du travail

3. De la dimension praxéologique des compétences

4. Quelle conception de la dynamique ?

5. La competence (langagière) comme processus dynamique

6. Pour une { re-dynamisation } de la conception des compétences

6.1. Des compétences articulées à l’agir

6.2. Des compétences véritablement dynamiques et temporalisées

6.3. Des compétences comme produits de l’interprétation

Références bibliographiques

En ce début de XXIe, les sciences de l’éducation se trouvent confrontées à la redoutable nécessité d’analyser les processus dynamiques sous-tendant les apprentissages : comment identifier et conceptualiser les processus effectivement mobilisés par les formés, ainsi que les effets de changement ou de développement escomptés des entreprises de formation ?Dans la partie centrale de ce cahier, Ecaterina Bulea propose un examen approfondi de la manière dont la physique et la linguistique ont analysé les transformations qui s’opèrent dans les systèmes naturels d’une part, dans les systèmes sémiotiques d’autre part, et ont tenté de rendre compte du caractère irréversible des processus qui s’y déploient avec le Temps. Soulignant l’analogie de ces démarches, elle en tire un ensemble de conséquences épistémologiques et méthodologiques, dont Jean-Paul Bronckart démontre par ailleurs le caractère décisif pour les sciences humaines, dans le cadre de sa préface.Dans l’article complémentaire, les deux auteurs exploitent les résultats de ce travail de fond, pour interroger le statut des compétences, et surtout pour en proposer une re-définition mettant l’accent sur leur caractère situé, dynamique et interprétatif.Ecaterina Bulea est assistante du professeur Jean-Paul Bronckart, en Section des sciences de l’éducation de l’Université de Genève. Jean-Paul Bronckart est professeur au secteur Formation des adultes de l’Université de Genève. Il y est responsable du groupe de recherche Langage, Action, Formation.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire