Éduquer à l'école : les valeurs contre les droits ?

Vincent LORIUS
Résumé
S'il est bien une constante qui guide les réactions de la société française d'aujourd'hui envers son école c'est l'angoisse d'une double perte: celle de valeurs qui seraient susceptibles de servir de socle a la définition de finalités éducatives, et celle de la possibilité de transmettre effectivement ces valeurs, de s'en servir pour éduquer et faire vivre au quotidien les établissements scolaires. On trouve des manifestations de ces craintes dans les appels récurrents à lutter contre le relativisme, par exemple en brandissant l'urgence de la défense de la supériorité des valeurs républicaines.Cette manière de voir les choses, si elle présente l'avantage de créer des consensus de façade ne va pas sans poser de redoutables questions. Parmi celles-ci, on trouve le paradox ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
11.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 16 mai 2019
ISBN 9782814305366
EAN-13 9782814305366
Référence 123261-47
Nombre de pages de contenu principal 114
Format 16 x 24 x .7 cm
Poids 195 g

Introduction : Contre le commun

Éduquer, une entreprise morale

Vivre dans le monde moral scolaire

Comment promouvoir le juste ?

L'injustifiable et l'extrême

La justice scolaire en action

Ce qui ne va pas avec la morale scolaire de sens commun

Point d'étape

Un peu d'imagination morale

Justice scolaire pour les hérissons

Penser la spécificité de la citoyenneté juvénile

Conclusion : Donner plutôt que laisser une chance

Bibliographie

S'il est bien une constante qui guide les réactions de la société française d'aujourd'hui envers son école c'est l'angoisse d'une double perte: celle de valeurs qui seraient susceptibles de servir de socle a la définition de finalités éducatives, et celle de la possibilité de transmettre effectivement ces valeurs, de s'en servir pour éduquer et faire vivre au quotidien les établissements scolaires. On trouve des manifestations de ces craintes dans les appels récurrents à lutter contre le relativisme, par exemple en brandissant l'urgence de la défense de la supériorité des valeurs républicaines.Cette manière de voir les choses, si elle présente l'avantage de créer des consensus de façade ne va pas sans poser de redoutables questions. Parmi celles-ci, on trouve le paradoxe qu'il y a à vouloir transmettre des valeurs qui s'organisent autour de la raison, de la notion de libre arbitre, tout en les posant comme intangibles. L'un des effets de cette situation est le rétrécissement de la pensée éthique éducative autour d'une morale scolaire de sens commun qui prétend pouvoir penser les prises en charge éducative à partir de la croyance en un monde scolaire juste, croyance pourtant quotidiennement démentie.Ce livre tente d'expliquer pourquoi et comment ces processus se produisent et comment ils peuvent être circonscrits si l'on accepte de mettre à distance la notion de " valeur " qui pourrait bien être plus un problème qu'une solution. En effet, la question est peut-être moins de savoir au nom de quelles valeurs s'organise la prise en charge scolaire que de vérifier que les effets de celle-ci permettent effectivement l'accès aux droits qui constituent les objectifs supérieurs de l'école.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire