Terrain n° 74 / Printemps 2021

Brigands
Lucia MICHELUTTI,David PICHERIT
Collection
Terrain
Date de publication
4 mars 2021
Résumé
Les mythes de bandits morts ou vivants se répandent aujourd'hui de manière instantanée par le biais des médias numériques. Des épopées traditionnelles, des vidéos, des photos, des musiques, ou encore des applications et des jeux vidéo sont bricolés pour célébrer des bandits plus ou moins sociaux, mais aussi des gangsters, des révolutionnaires et des politiciens mafieux. Ces bricolages transculturels et in situ, effectués par une multitude de "scénaristes" – dont les protagonistes eux-mêmes –, participent d'une écriture nouvelle des mythes de bandits.Œuvrant dans des économies politiques violentes et instables, ils deviennent des modèles d'autorité toujours plus populaires et/ou des objets de culte, ils suscitent la peur, l'admiration, des fantasmes et certains leur prêt ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
23.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN
Date de première publication du titre 20210304
ISBN 9782955596487
EAN-13 9782955596487
Référence 124873-104
Nombre de pages de contenu principal 216
Format 20 x 25.5 x 1.6 cm
Poids 300 g

Introduction

Lucia Michelutti & David Picherit – Le bandit et ses mythes. La production collective du charisme violent

Article

Maroussia Ferry – Le "voleur dans la loi" comme horizon. Itinéraire d'une figure morale en Géorgie postsoviétique

Martin Lamotte – Pour l'amour de Carlos. Modèles de vie et figures de chef chez les Ñetas

Luis Carlos Castro Ramírez & Katerina Kerestetzi – Des dieux complices des narcos ? Religions afro-cubaines et activités illicites en Colombie

Dominique Somda – Politique western. Zone d'exception et imaginaire de la frontière à Madagascar

Focus

Paul Rollier – L'ethos du lutteur. Devenir un criminel honorable à Lahore

Récits

Adèle Blazquez – Les petits pains de la maman d'El Chapo. La dépolitisation de la violence au Mexique

Laurens Bakker – Truand ou bandit social ? Ascension et chute d'un preman indonésien

Portfolios

Rivke Jaffe & Tracian Meickle – Scripts héroïques. Le cas de Christopher " Dudus " Coke

Emma Aubin-Boltanski – Le ciel est à nous. Jeux de pigeons sur les toits de Beyrouth

Muséo

Marc Renneville – La marque du bandit. Pérégrinations d'un crâne

Les mythes de bandits morts ou vivants se répandent aujourd'hui de manière instantanée par le biais des médias numériques. Des épopées traditionnelles, des vidéos, des photos, des musiques, ou encore des applications et des jeux vidéo sont bricolés pour célébrer des bandits plus ou moins sociaux, mais aussi des gangsters, des révolutionnaires et des politiciens mafieux. Ces bricolages transculturels et in situ, effectués par une multitude de "scénaristes" – dont les protagonistes eux-mêmes –, participent d'une écriture nouvelle des mythes de bandits.Œuvrant dans des économies politiques violentes et instables, ils deviennent des modèles d'autorité toujours plus populaires et/ou des objets de culte, ils suscitent la peur, l'admiration, des fantasmes et certains leur prêtent des qualités extraordinaires, du charisme et parfois même des origines divines. Vivant dans la clandestinité ou élus démocratiquement, ces bandits sont à la fois qualifiés de Robin des Bois, de gangsters ou de mafiosi, et de "criminels" ou "terroristes". Ces figures contemporaines du bandit sont aussi largement mobilisées par des groupes politiques, des entreprises commerciales, ou encore des ONG environnementales. Malgré la prolifération de ces formes d'autorité, peu de travaux s'intéressent à l'écriture de ces mythes de bandits, à leurs temporalités et à leurs effets sur la production du pouvoir, de leur souveraineté et de leur légitimité.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire