Exil, errance et marginalité dans l'œuvre de Georges Bernanos



Exil, errance et marginalité dans l'œuvre de Georges Bernanos


Édité par Max Milner

:: Résumé    :: Détails


L’exil a joué un rôle central dans la vie et l’œuvre de Georges Bernanos. D’abord, il a été une réalité vécue par l’écrivain qui quitta la France à deux reprises pour aller vivre au Brésil puis en Tunisie. C’est à partir de cet éloignement que Bernanos poursuivit son œuvre à la fois romanesque et polémique, jetant un regard critique sur les événements politiques qui se déroulaient en France et en Europe pendant la deuxième guerre mondiale. Ensuite, l’exil est un thème de son œuvre de fiction : exil du personnage, déchiré entre l’obsession de la grâce et la tentation du mal. L’ouvrage explicite les multiples dimensions que prend ce thème chez Bernanos : l’exil vécu, la métaphysique de l’exil et l’exil dans la fiction. Le dernier chapitre établit des comparaisons avec l’exil chez Malraux, Simone Weil et Mohammed Dib.

Titre Exil, errance et marginalité dans l'œuvre de Georges Bernanos
Édité par Max Milner
Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
Date de première publication du titre 2004
 
019772-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :


autre suggestion :

Product image
Nathalie Martinière, Sophie Le Menaheze
Écrire la frontière
Espaces humains n° 7