Les Industries coloniales en contexte impérial

(fin XVIIIe-XXe siècles)
Régis BOULAT,Laurent HEYBERGER
Date de publication
2 septembre 2023
Résumé
Le " pacte colonial " est souvent considéré comme l'une des causes du sous-développement de certains pays du Sud actuel. Il impose aux colonies de fournir à leur métropole des matières premières en échange des produits manufacturés de cette dernière, à tel point qu'industrie et colonie semble constituer un oxymore historique. Le pacte n'est généralement reconsidéré qu'en temps de guerre, d'après-guerre ou de préparation à la guerre, c'est-à-dire à l'aune de considérations géopolitiques et militaires, et non économiques ou sociales. Dans le cas français, ce n'est qu'après 1945, bien après l'empire britannique, que, face à l'explosion démographique et à la montée des revendications politiques et sociales des colonisés, les responsables politiques et économiques vont progr ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
19.00 €
Produit proposé à la vente en plusieurs composants
21.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 2 septembre 2023
ISBN 9791091901628
EAN-13 9791091901628
Référence 126788-71
Nombre de pages de contenu principal 230
Format 16 x 22 x 1.4 cm
Poids 394 g

Introduction : Industries coloniales en contexte impérial (Laurent heyberger) 

Première partie : Entre stratégie d'entreprises et stratégie (trans) impériale : de l'esclavage au développement des outre-mer 

  • Une machine à vapeur compound pour l'industrie sucrière cubaine (fin XVIIIe siècle). Entre science européenne et transfert transocéanique, ou le sort d'une invention d'avant l'heure (Irina et Dmitri Gouzevitch) 
  • L'industrie sucrière en Guadeloupe de l'entre-deux-guerres aux années 1970 : une industrie coloniale ? (Marie-Christine Touchelay) 
  • L'exploitation des phosphates marocains à l'époque du protectorat français : richesse nationale, ambiguïtés coloniales (Alain Beltran) 
  • L'Industrie cotonnière africaine (ICOTAF) ou l'histoire de l'aventure des Alsaciens au Sénégal (1950-1980) (Daouda Diop) 
  • L'usine d'aluminium d'Edéa : quand l'économie rencontre la politique (Lucie Zouya Mimbang) 

Deuxième partie : Gestion de la main-d'oeuvre et enjeux sociaux de l'industrialisation coloniale 

  • L'industrie des parfums aux colonies : entre paternalisme et exploitation de la main-d'oeuvre " indigène " (milieu XIXe – milieu XXe siècle) (Mathilde Cocoual) 
  • De l'indigène à l'Algérien : la gestion de la main-d'oeuvre autochtone dans l'industrie française du pétrole au Sahara (1953-1962) (Radouan Andrea Mounecif) 
  • Agro-industrie coloniale en Côte d'Ivoire (1910 à 1960) : opposition d'un complexe technique traditionnel à un complexe technique dit européen (Koffi Innocent Diezou) 
  • L'industrie coloniale ou les silences révélateurs de la statistique (Empires belge et français, mi xixe-mi xxe siècles) (Béatrice Touchelay) 
  • Pacte colonial, industrialisation et niveau de vie des Européens d'Algérie : approche par la nouvelle histoire anthropométrique (Laurent Heyberger) 

Résumés/Abstracts 

Présentation des auteurs 

Le " pacte colonial " est souvent considéré comme l'une des causes du sous-développement de certains pays du Sud actuel. Il impose aux colonies de fournir à leur métropole des matières premières en échange des produits manufacturés de cette dernière, à tel point qu'industrie et colonie semble constituer un oxymore historique. Le pacte n'est généralement reconsidéré qu'en temps de guerre, d'après-guerre ou de préparation à la guerre, c'est-à-dire à l'aune de considérations géopolitiques et militaires, et non économiques ou sociales. Dans le cas français, ce n'est qu'après 1945, bien après l'empire britannique, que, face à l'explosion démographique et à la montée des revendications politiques et sociales des colonisés, les responsables politiques et économiques vont progressivement remettre en question ce déséquilibre et proposer de nouvelles voies. Cet ouvrage interroge cet oxymore, du premier essai de mécanisation de l'industrie sucrière cubaine de la fin du XVIIIe siècle à l'exploitation du pétrole algérien dans les années 1950, en passant par les débats statistiques de l'entre-deux-guerres sur la mesure du fait industriel et artisanal. Les stratégies d'entreprises, stratégies impériales, la gestion de la main-d'oeuvre coloniale et les enjeux sociaux de l'industrialisation y sont plus particulièrement analysés au moyen de nouvelles études de cas africains et américains qui mobilisent des sources inédites, privées et publiques, orales et écrites.Auteurs: Alain BELTRAN, Régis BOULAT, Mathilde COCOUAL, Koffi Innocent DIEZOU, Daouda DIOP, Irina GOUZEVITCH, Dmitri GOUZEVITCH, Laurent HEYBERGER, Radouan Andrea MOUNECIF, Béatrice TOUCHELAY, Marie TOUCHELAY, Lucile ZOUYA MIMBANGMots-Clés: Histoire, colonisation, colonies, industrie, France, Afrique, Amérique du Sud, main d'oeuvre.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire