Lumières, n° 16/2010-2

Foucault lecteur de Kant : le champ anthropologique
Guillaume LE BLANC
Collection
Lumières
Date de publication
3 mars 2011
Résumé
Plutôt que la fameuse " boîte à outils " foucaldienne, c'est le trésor enfoui de la Thèse Complémentaire de Michel Foucault que ce travail se propose d'exhumer. Récemment publiée aux éditions Vrin, l'Introduction à l'Anthropologie de Kant permet à Foucault de problématiser ce qu'il appelle le " champ " – ou le " chantier " – anthropologique. Loin d'être cantonné à un simple commentaire du texte de Kant, ce thème du champ anthropologique participe de l'entreprise foucaldienne d'archéologie de la modernité dans son ensemble. La question kantienne " Qu'est-ce que l'homme ?" n'est peut-être pas la paisible synthèse unificatrice qu'on a souvent voulu y trouver ; Foucault nous invite plutôt à y voir une complication du projet critique, consistant moins à fonder qu'à inquiéter ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
22.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN
Date de première publication du titre 3 mars 2011
ISBN 9782867816826
EAN-13 9782867816826
Référence LUM16-20
Nombre de pages de contenu principal 160
Format 16 x 24 x 1 cm
Poids 302 g

Guillaume le Blanc, " Présentation " ;

Luca Paltrinieri, " Les aventures du transcendantal : Kant, Husserl, Foucault " ;

Ferhat Taylan, " Geist, Gemüt et Seele : les transformations des figures kantiennes de l'intériorité chez Foucault " ;

Hervé Oulc'hen, " Des techniques de soi au fil conducteur de l'usage " ;

Emmanuel Gripay, " Les deux genèses du dispositif anthropologique : Foucault lecteur de Hegel et de Kant " ;

Takashi Sakamoto, " L'histoire foucaldienne de la raison entre l'homme kantien et le Neveu de Rameau " ;

Florian Nicodème, " Signe et événement : Foucault et le Conflit des Facultés " ;

Jean Mondot, " Recensions ".

Plutôt que la fameuse " boîte à outils " foucaldienne, c'est le trésor enfoui de la Thèse Complémentaire de Michel Foucault que ce travail se propose d'exhumer. Récemment publiée aux éditions Vrin, l'Introduction à l'Anthropologie de Kant permet à Foucault de problématiser ce qu'il appelle le " champ " – ou le " chantier " – anthropologique. Loin d'être cantonné à un simple commentaire du texte de Kant, ce thème du champ anthropologique participe de l'entreprise foucaldienne d'archéologie de la modernité dans son ensemble. La question kantienne " Qu'est-ce que l'homme ?" n'est peut-être pas la paisible synthèse unificatrice qu'on a souvent voulu y trouver ; Foucault nous invite plutôt à y voir une complication du projet critique, consistant moins à fonder qu'à inquiéter les savoirs sur l'homme. Est-ce à dire que penser avec Kant, c'est en même temps penser contre lui, en le recontextualisant dans le champ anthropologique, ou en faisant jouer l'Anthropologie contre les trois Critiques ? Qu'en est-il alors, dans le jeu des discours anthropologiques, du caractère normatif de la figure de l'homme ? Qu'en est-il, dans ce que l'homme fait de lui-même, de l'unité de sa réalité mentale, de la cohérence de ses pratiques, de l'intelligibilité de son histoire ? C'est à l'ensemble de ces questions portant sur les tensions et les ambivalences constitutives des objets anthropologiques qu'est consacré ce dossier de Lumières, dans le sillage du numéro 8 de la revue dont le thème était précisément " Foucault et les Lumières ".

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire