Guerre civile : idéalisations et réconciliations (La)

Emmanuel DUPRAZ,Claire GHEERAERT-GRAFFEUILLE,Esther MARTIN
Date de publication
11 mai 2015
Résumé
Une guerre civile mobilise chez les membres de la collectivité désormais clivée des représentations nouvelles: elle oblige à choisir un camp parmi les deux partis qui s'affrontent. Ces représentations sont souvent liées à des affects intenses, qui justifient la rupture avec la représentation unitaire de la collectivité antérieure à la guerre civile et avec le sentiment d'appartenance à celle-ci. Le présent volume étudie ces idéalisations, c'est-à-dire les sentiments liés aux représentations apparues avec la guerre civile. Il analyse aussi leur destin au-delà du conflit, soit dans le processus nécessaire, mais difficile, qui consiste à métaboliser les affects violents hérités de la guerre civile, soit dans un réemploi des représentations attachées à la guerre civile, aux ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
19.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 11 mai 2015
ISBN 9791024003375
EAN-13 9791024003375
Référence 118648-27
Nombre de pages de contenu principal 154
Format 15.5 x 24 x 1.2 cm
Poids 246 g

Introduction

Ire Partie – Propositions typologiques
Jean-Claude Métraux – Émergence de la guerre et construction de la paix : le rôle des deuils collectifs.

IIe Partie – Conflits contemporains et conflits passés
Stéphane Valter – La guerre civile en Syrie. Réflexions sur les dimensions de la crise ;
Farida Majdoub – La commission Vérité et réconciliation : ou comment éviter la guerre civile et maintenir la paix sociale après l'apartheid en Afrique du Sud ?
Serge Buj – Comment échapper à l'histoire : la guerre civile espagnole " Escapar a la consecuencia de la radical historificación del ser del hombre " ;
Aline Vauchelle – Les Reflexiones políticas sobre el estado actual de España (1835), ou le carlisme, bouclier du " vrai " peuple espagnol contre le parti de l'étranger ;
Stéphane Jettot – Les vaincus des guerres civiles : exil et réinvention de soi dans la gentry jacobite irlandaise (XVIIe-XVIIIe siècle) ;
Philippe Torrens – Pourquoi risquer sa vie pour Octavien ou pour Antoine ? Les enjeux de la dernière guerre civile romaine avant l'établissement du Principat.

IIIe Partie – Guerres civiles et représentations littéraires
Sandrine Lascaux – La guerre et guère plus que la guerre. Herrumbrosas lanzas de Juan Benet ;
Tony Gheeraert – " L'aigle abattait l'aigle " : la guerre civile dans Horace et Cinna de Corneille.

Une guerre civile mobilise chez les membres de la collectivité désormais clivée des représentations nouvelles: elle oblige à choisir un camp parmi les deux partis qui s'affrontent. Ces représentations sont souvent liées à des affects intenses, qui justifient la rupture avec la représentation unitaire de la collectivité antérieure à la guerre civile et avec le sentiment d'appartenance à celle-ci. Le présent volume étudie ces idéalisations, c'est-à-dire les sentiments liés aux représentations apparues avec la guerre civile. Il analyse aussi leur destin au-delà du conflit, soit dans le processus nécessaire, mais difficile, qui consiste à métaboliser les affects violents hérités de la guerre civile, soit dans un réemploi des représentations attachées à la guerre civile, auxquelles s'associent parfois de nouveaux affects. Les contributions recueillies dans l'ouvrage portent sur des périodes différentes et reflètent des méthodologies diverses, depuis la psychologie et la critique littéraire jusqu'à l'histoire. Elles visent à contribuer à une typologie des idéalisations et des réconciliations suscitées par les guerres civiles.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire