L' Arsène Lupin de Maurice Leblanc

Construction d'un personnage prototypique en littérature populaire (1905-1935)
Cédric HANNEDOUCHE
Collection
Mediatextes
Date de publication
5 mai 2022
Résumé
La simple évocation du nom d'Arsène Lupin suscite l'assurance d'un divertissement mené jusqu'à son terme jubilatoire. Il ouvre en nous les portes d'un imaginaire plaisant, fait de mystères historiques, de richesses et d'aventures mémorables. De même, Arsène Lupin s'impose comme le nom fabuleux d'une silhouette agréable, celle bien connue d'un cambrioleur rieur, séducteur et justicier. Un personnage au-dessus des lois et des toits, hors du commun, frondeur et dont les multiples aventures posent les pierres fondatrices d'un art nouveau en littérature. Apparu pour la première fois en 1905, dans les pages magazine Je sais tout, le gentleman-cambrioleur a connu, depuis, une remarquable et incomparable longévité transmédiatique. Depuis, la popularité d'Arsène Lupin ne cesse d ... Lire la suite
FORMAT
Couverture plastifiée
18.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 5 mai 2022
ISBN 9782842878474
EAN-13 9782842878474
Référence 125929-29
Nombre de pages de contenu principal 152
Format 15.5 x 24.1 x .8 cm
Poids 245 g

PREMIERE PARTIE :  ORIGINES ET POETIQUE DE L'EFFET ARSENE LUPIN

1. Réception de la cambriole à la Belle Époque
- Un criminel de son temps : le bandit dandy
- Mode et mythification du justicier criminel
- Du fait divers sanglant à la fiction criminelle
- Du gentleman cambrioleur au gentleman détective

2. Éléments de compréhension générique
- La publication en feuilleton
- Une écriture sous contraintes
- L'aventure historique

3. Présence du fantastique dans le genre policier
- L'expression du surnaturel
- Les espaces terrifiants du fantastique
- L'énigme mystérieuse ou le surnaturel contrefait

4. Les mille et un visages d'Arsène Lupin :  édification et émancipation
- L'homme aux mille déguisements
- L'homme aux mille noms
- L'homme aux mille délits
- L'homme aux mille morts

DEUXIEME PARTIE : LES PRINCIPES D'UNE SERIALITE POPULAIRE

5. Premier principe de sérialité : la promotion intratextuelle
- Une opération explicitement commerciale
- Le retour des personnages : la comédie lupinienne
- Les références cachées : un principe de reconnaissance sérielle

6. Deuxième principe de sérialité : l'adoubement intertextuel
- Les références avouées
- Maurice Leblanc, le voleur de styles
- La transculturalité en série populaire

7. Troisième principe de sérialité :  l'infratextualité
- Reprises et variations autour des œuvres antélupiniennes
- La littérature industrialisée
- L'ombre d'Arsène Lupin

La simple évocation du nom d'Arsène Lupin suscite l'assurance d'un divertissement mené jusqu'à son terme jubilatoire. Il ouvre en nous les portes d'un imaginaire plaisant, fait de mystères historiques, de richesses et d'aventures mémorables. De même, Arsène Lupin s'impose comme le nom fabuleux d'une silhouette agréable, celle bien connue d'un cambrioleur rieur, séducteur et justicier. Un personnage au-dessus des lois et des toits, hors du commun, frondeur et dont les multiples aventures posent les pierres fondatrices d'un art nouveau en littérature. Apparu pour la première fois en 1905, dans les pages magazine Je sais tout, le gentleman-cambrioleur a connu, depuis, une remarquable et incomparable longévité transmédiatique. Depuis, la popularité d'Arsène Lupin ne cesse de fasciner et de féconder l'imagination de ses lecteurs jusqu'à phagocyter le nom même de son créateur. Maurice Leblanc est alors un nom qui tombe dans l'oubli tandis que celui d'Arsène Lupin acquiert de son côté une certaine autonomie.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire