Etudes mongoles et sibériennes, n° 32/2001

L'épopée orale turque d'Asie centrale – Contes épiques nanaïs
Tatiana BULGAKOVA,Karl REICHL
Résumé
Reichl, Karl. Le premier chapitre offre une courte introduction à l'épopée orale turque d'Asie centrale. Parmi les diverses traditions orales des peuples turcs, c'est aux épopées de ce qu'on nomme les " traditions centrales " que ce chapitre et les suivants sont consacrés, c'est-à-dire à la poésie orale des Ouzbeks, des Ouïgours, des Kazakhs, des Karakalpaks et des Kirghizes. Bien que l'on relève maintes ressemblances entre ces traditions, elles connaissent néanmoins une assez grande diversité quant à la forme, au genre et au mode d'exécution des épopées. Le second chapitre traite de l'influence de l'islam sur ces épopées. Dans le troisième chapitre, les strates préislamiques rencontrées dans ces épopées sont examinées de plus près. On montre l'existence d'une étroite c ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
16.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
ISSN 07665075
Date de première publication du titre 1er juillet 2002
ISBN 9782951888807
EAN-13 9782951888807
Référence 115527-91
Nombre de pages de contenu principal 196
Format 16 x 24 x 1.2 cm
Poids 366 g

Karl Reichl, L'épopée orale turque d'Asie centrale. 

Tatiana Bulgakova, Contes épiques nanais (trad. et adapté par Marie-Lise Beffa et Laurence Delaby).

Comptes rendus.

Namkainyambuu, Ts. Bounty from the Sheep. Autobiography of a Herdsman (F. Aubin).

Kaschewsky, R. & Ts. Pema. Ritual und Ikonographie des "Dreissig Schutzgottheiten der Welt" (D. Dumas).

Buffetrille, K. Pèlerins, lamas et visionnaires. Sources orales et écrites sur les pèlerinages tibétains (I. Charleux).

Zhimbiev, B. History of the Urbanisation of a Siberian City (F. Aubin).

V. Uspensky, Catalogue of the Mongolian Manuscripts and Xylographs in the St Petersburg State University Library & Prince Yunli (1697-1738). Manchu Statesman and Tibetan Buddhist (F. Aubin).

Bojkova, E.V. & T. Pang, Altaica, IV, Sbornik statej i materialov (F. Aubin).

Reichl, Karl. Le premier chapitre offre une courte introduction à l'épopée orale turque d'Asie centrale. Parmi les diverses traditions orales des peuples turcs, c'est aux épopées de ce qu'on nomme les " traditions centrales " que ce chapitre et les suivants sont consacrés, c'est-à-dire à la poésie orale des Ouzbeks, des Ouïgours, des Kazakhs, des Karakalpaks et des Kirghizes. Bien que l'on relève maintes ressemblances entre ces traditions, elles connaissent néanmoins une assez grande diversité quant à la forme, au genre et au mode d'exécution des épopées. Le second chapitre traite de l'influence de l'islam sur ces épopées. Dans le troisième chapitre, les strates préislamiques rencontrées dans ces épopées sont examinées de plus près. On montre l'existence d'une étroite connexion entre le barde et le chamane. Celle-ci est mise en évidence par l'usage du terme baxsi pour désigner l'un et l'autre, les visions et la maladie initiatiques dont ils font tous deux l'expérience. Le quatrième chapitre s'attache aux questions d'interprétation. Se référant à la distinction entre " sens " et " conjointure " telle qu'elle est faite par Chrétien de Troyes, l'auteur soutient qu'une épopée orale ne doit pas être simplement interprétée au niveau du texte, mais doit l'être aussi d'un point de vue pragmatique. Le dernier chapitre étudie l'exécution de l'épopée. Les commentaires sur les aspects musicaux sont approfondis. La conclusion met l'accent sur e fait que, l'épopée relevant de l'art oral, les aspects liés à son exécution sont de la plus haute importance pour pouvoir pleinement l'apprécier.Bulgakova, Tatiana. L'auteur interroge des chamanes nanais actuels sur la signification des contes épiques nanais, les ningman. D'après ces chamanes, la vengeance de sang décrite dans ces ningman n'est pas celle qu'ont pratiquée autrefois les Nanais dans leurs guerres claniques, mais celles que les lignées de chamanes entretiennent entre elles. Les combats à caractère fantastique relatés dans ces contes sont ceux-là mêmes que se livrent habituellement les chamanes rivaux (ou plutôt leurs âmes) durant leur sommeil, avec le concours de leurs esprits auxiliaires, sêvên.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire