Travail de parti de Marx (Le)

Intervenir dans les organisations ouvrières
Jean QUÉTIER
Collection
Philosophie
Date de publication
6 juillet 2023
Résumé
Entre la philosophie et l'histoire, cet ouvrage étudie l'activité déployée par Marx au sein des structures militantes dans lesquelles il est successivement intervenu. Il interprète les différentes traces de cette activité, en particulier les procès-verbaux des réunions auxquelles Marx a participé et la correspondance qu'il a entretenue avec de nombreux dirigeants ouvriers. L'analyse de ces documents montre qu'à ses yeux les partis ne constituaient pas de simples caisses de résonance, dont la vocation première aurait été d'accroître la diffusion d'idées élaborées en amont, de façon solitaire, mais qu'ils faisaient au contraire figure de véritables laboratoires théoriques. Ainsi apparaît la distinction entre parti et secte, le premier étant compris comme une forme saine, ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
25.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 6 juillet 2023
ISBN 9791035108830
EAN-13 9791035108830
Référence 126849-09
Nombre de pages de contenu principal 320
Format 16 x 24 x 2 cm
Poids 400 g

Introduction

Le contextualisme et ses enjeux

La transformation d'un modèle issu?des?Lumières

Revisiter la fusion

L'intervention militante, un travail ?

Concerto pour deux violons

Splendeurs et misères de?l'édition?des?sources

Un angle mort de la recherche ?

chapitre?I. Genèse du problème. Comment le?communisme est?devenu une?question d'organisation

Le communisme philosophique, et?comment?en sortir

De la réprobation à l'approbation

"?Lorsque les ouvriers communistes se?réunissent…?"

Au cœur du mouvement réel

La critique du socialisme vrai?: matrice théorique du parti communiste

Rassembler le parti?: le comité de correspondance communiste de Bruxelles

"?L'ignorance n'a encore jamais aidé personne !?"

"?Qui sont donc ces gens qui disent que Kriege n'est?pas un communiste parce qu'il n'est pas de?notre avis ??"

Refonder la Ligue des communistes

Entrer à la Ligue              

De la coalition au parti politique

Parti ouvrier et parti communiste

Main basse sur le parti ?

Dans la Ligue, face à la révolution

Diriger dans l'urgence

Rallier les démocrates ou organiser les?travailleurs ?

Un tournant blanquiste ?

Face à la ligue séparatiste

chapitre?II. Travailler sur place. Marx, membre du?Conseil général de?l'AIT

Comment écrire collectivement ?

Au nom du Conseil général ?

Impliquer les autres

La fondation de l'AIT

Écrire l'Adresse inaugurale

"?Deux faits très importants?"

Préparer le premier congrès

La polémique sur la hausse des salaires

Différentes formes d'instructions

Que faire du travail des enfants ?

Le congrès de Bruxelles

L'influence du machinisme dans les mains des capitalistes

Derechef la réduction du temps de travail

Le congrès de Bâle

La propriété commune du sol

Le droit d'héritage

L'organisation de l'enseignement

chapitre?III. Travailler à distance. Marx, acteur de?la?social-démocratie allemande

Comment intervenir par lettres ?

Lettres internes versus intervention publique

Logique de principe et logique de terrain

Travailler avec l'ADAV ?

Marx, collaborateur du Social-Demokrat

Liberté syndicale ou soutien de l'État aux coopératives ?

De l'assemblée générale de Hambourg au congrès de Berlin

Du VDAV au parti d'Eisenach

Une fédération d'associations ouvrières et un parti bourgeois

Le congrès de Nuremberg et la fondation du SDAP

Un parti à la hauteur de sa responsabilité internationale

Que faut-il reprocher au programme de Gotha ?

Critique et traduction

Classe révolutionnaire et masse réactionnaire

Derechef le soutien de l'État aux coopératives

État libre et république démocratique

Aux côtés du SAPD

Traduire en allemand l'expérience communarde

L'affaire Dühring et la place du discours scientifique dans le parti

Conclusion

Au-delà du marxisme occidental

Au-delà de la loi d'airain de l'oligarchie

Entre la philosophie et l'histoire, cet ouvrage étudie l'activité déployée par Marx au sein des structures militantes dans lesquelles il est successivement intervenu. Il interprète les différentes traces de cette activité, en particulier les procès-verbaux des réunions auxquelles Marx a participé et la correspondance qu'il a entretenue avec de nombreux dirigeants ouvriers. L'analyse de ces documents montre qu'à ses yeux les partis ne constituaient pas de simples caisses de résonance, dont la vocation première aurait été d'accroître la diffusion d'idées élaborées en amont, de façon solitaire, mais qu'ils faisaient au contraire figure de véritables laboratoires théoriques. Ainsi apparaît la distinction entre parti et secte, le premier étant compris comme une forme saine, la seconde comme une modalité pathologique de l'organisation de classe. Marx pense en effet le parti comme une structure démocratique dont le discours s'élabore de façon collective et en lien étroit avec la pratique réelle du mouvement ouvrier.De ce point de vue, la logique partisane s'oppose nécessairement à la pratique sectaire, vestige anachronique du temps des sociétés secrètes, qui se caractérise par sa croyance aux recettes miracles et sa tendance au culte du chef charismatique.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire