Eidôlon, n°72/sept. 2006

Le temps de la mémoire : le flux, la rupture, l'empreinte
Danielle BOHLER
Collection
Eidôlon
Date de publication
1er janvier 2006
Résumé
L'expérience essentielle du rapport au temps est un champ particulièrement riche sur le plan imaginaire et symbolique. Comment cerner ce rapport au temps ? Comment mettre en mots les bribes, les sédiments, les quêtes de la mémoire ? Les nombreuses contributions rassemblées dans le volume s'attachent à la longue durée, de l'Antiquité à l'époque contemporaine. Leur diversité est fondée sur la pluridisciplinarité des approches et des interprétations. La symbolique individuelle ou collective, les témoignages communautaires ou personnels, les croyances enracinées dans les patrimoines proposent leurs énigmes, secrets et révélations qui concernent aussi bien l'anthropologue que le psychanalyste, les historiens et les spécialistes de la littérature et de l'art. Le moi, gardien ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
27.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 1er janvier 2006
ISBN 9782903440725
EAN-13 9782903440725
Référence 111792-20
Nombre de pages de contenu principal 494
Format 16 x 24 x 0 cm
Poids 898 g
L'expérience essentielle du rapport au temps est un champ particulièrement riche sur le plan imaginaire et symbolique. Comment cerner ce rapport au temps ? Comment mettre en mots les bribes, les sédiments, les quêtes de la mémoire ? Les nombreuses contributions rassemblées dans le volume s'attachent à la longue durée, de l'Antiquité à l'époque contemporaine. Leur diversité est fondée sur la pluridisciplinarité des approches et des interprétations. La symbolique individuelle ou collective, les témoignages communautaires ou personnels, les croyances enracinées dans les patrimoines proposent leurs énigmes, secrets et révélations qui concernent aussi bien l'anthropologue que le psychanalyste, les historiens et les spécialistes de la littérature et de l'art. Le moi, gardien inquiet de sa propre mémoire, rejoint alors, en une communauté riche de sens, les passeurs de mémoire qui usent de leur voix singulière pour tisser le rapport au temps collectif. La traque du temps passé, l'inquiétude de la quête, l'incertitude du devenir au miroir de la mémoire contribuent à la constitution des identités dans nos sociétés comme dans les autres cultures.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire