Technè, n°49



Technè, n°49

Le mobilier Boulle

Coordination éditoriale de Frédéric Dassas, Caroline Thomas



Le projet de recherche et de restauration des collections de mobilier Boulle du musée du Louvre est né en 2008 dans le sillage du chantier de rénovation des salles du XVIIIe siècle du Département des objets d'art.

Au-delà du souci d'établir un bilan de l'état de la collection et de veiller à son parfait état de présentation, il était manifeste qu’un certain nombre de restaurations fondamentales étaient nécessaires et qu’elles soulevaient des difficultés d’ordre méthodologique. Par ailleurs, la prise de conscience des incertitudes persistantes relatives aux questions de datation et d’attribution de ce type de mobilier suggéra rapidement de mettre en place un programme de recherche plus général dans la perspective de la publication de cette partie de la collection.

Le volume regroupe en quatre parties un ensemble de contributions permettant d’appréhender différents aspects du travail conduit dans le cadre du projet. La question de l’histoire des collections et de celle des restaurations fait l’objet d’une présentation offrant une ouverture sur la présence du mobilier Boulle à l’étranger, en particulier au Royaume-Uni, et sur la littérature sur la restauration en langue allemande, l’une des premières à avoir donné leurs lettres de noblesse aux questions méthodologiques liées à la restauration du mobilier Boulle.
Les études de cas ont été l’occasion de solliciter nos collègues des institutions étrangères, qui avaient conduit ou conduisent encore des projets dans le domaine du mobilier Boulle.
Dans le cadre des études de matériaux sont abordées différentes questions relatives à l’écaille, aux pigments et aux matériaux de collage, avec un accent particulier sur les parties métalliques, qui constituent probablement l’aspect le plus original et le plus problématique de ce type de mobilier.
Un pan important des travaux sur les matériaux est formé par les études d’archéodendrométrie, conduites par le Laboratoire d’expertise du bois et de datation par dendrochronologie. Elles ont déjà fait l’objet de communications partielles mais il n’a malheureusement pas été possible d’en présenter une synthèse dans ce volume.
Enfin la question des protocoles de restauration fait plus directement état des résultats d’une série de recherches conduites sous la responsabilité du C2RMF dans les domaines de l’adhérence bois-laiton, du traitement des parties métalliques et des protections de surface.

124854-108


 

 

 

Autres titres dans...

la revue :


les domaines :