Forme et le fond : Mélanges offerts à Alain Muzelle (La)

Gilles DARRAS,Camille JENN,Frédéric TEINTURIER
Date de publication
11 juillet 2017
Résumé
" Elaboration progressive de la pensée par le discours ": telle pourrait être, paraphrasant une célèbre formule de Kleist, la devise d'Alain Muzelle, qui a su, au gré de ses cours et de la pratique des textes, transmettre sa passion de la littérature allemande à ses étudiants. En hommage à l'enthousiasme contagieux de cet enseignant et de ce chercheur remarquables, le présent volume réunit les contributions de celles et ceux qui, parmi ses anciens étudiants — de Nanterre, Paris IV et des ENS — sont devenus ses collègues et amis, et qui souhaitent lui témoigner ainsi leur gratitude et leur admiration.
FORMAT
Livre broché
18.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 11 juillet 2017
ISBN 9782374960401
EAN-13 9782374960401
Référence 121602-44
Nombre de pages de contenu principal 280
Format 14.8 x 21 x 1.6 cm
Poids 405 g

Gilles Darras, Camille Jenn, Frédéric Teinturier – Avant-propos

Bernard Banoun – De Murr à Knut Écriture et animalité dans Etüden im Schnee (2014) de Yoko Tawada ;

Martine Benoit – Heine, Kunert, le poète et la censure ;

Alexandra Besson – Des arabesques mystiques : Philipp Otto Runge, Friedrich Schlegel et Jakob Böhme ;

Pierre Jean Brunel – Révélation intérieure et extérieure. F. Schlegel, F.H. Jacobi et la question platonicienne du mélange ;

Thomas Buffet – Hypérion chez Hölderlin et Keats ;

Gilles Buscot – La réception de la chanson française en Allemagne : les " médiateurs " Barbara et Moustaki ;

Jean-François Candoni – Oberon et l'idée de l'opéra romantique ;

Véronique Dallet-Mann – Marseille et le pont transbordeur, fabrique du regard pour les photographes de la Nouvelle Vision allemande ?

Gilles Darras – Autres temps mais mêmes mœurs. Le présent au miroir du passé dans une chronique méconnue de Friedrich Schiller ;

Olivier Duplâtre – Allerdings chez Kleist ;

Sylvie Grimm-Hamen – Cartographier l'infini dans un monde globalisé : quête érudite et invention poétique chez Raoul Schrott ;

Évelyne Jacquelin – Lire Les Élixirs du diable comme un Künstlerroman " gothique " ;

Camille Jenn – Heinrich von Kleist als Dichter des Hybriden. Figuren und Situationen des Hybriden in Heinrich von Kleists Werk; ein paar Bemerkungen;

Jean-François Laplénie – Heinrich von Kleist étudie la composition musicale. Autour d'une lettre de 1811 ;

Anne Lemonnier-Lemieux – Amok et arabesque dans Abtrünnig. Roman aus der nervösen Zeit de Reinhard Jirgl ;

Marie-Sophie Masse – Le Livre des héros d'Ambras (1504-1516/17) et sa " redécouverte " au XIXe siècle. De la transmission patrimoniale à l'appropriation du passé médiéval ;

Marielle Silhouette – "If we do meet again, why, we shall smile": Max Reinhardt und Rudolf K. Kommer aus Czernowitz, sein Agent in England und Amerika;

Frédéric Teinturier – Heinrich Mann lecteur de Paul Heyse : quelques réflexions sur un aspect méconnu.

" Elaboration progressive de la pensée par le discours ": telle pourrait être, paraphrasant une célèbre formule de Kleist, la devise d'Alain Muzelle, qui a su, au gré de ses cours et de la pratique des textes, transmettre sa passion de la littérature allemande à ses étudiants. En hommage à l'enthousiasme contagieux de cet enseignant et de ce chercheur remarquables, le présent volume réunit les contributions de celles et ceux qui, parmi ses anciens étudiants — de Nanterre, Paris IV et des ENS — sont devenus ses collègues et amis, et qui souhaitent lui témoigner ainsi leur gratitude et leur admiration.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire