Crises et conscience de crise dans les pays de langue allemande (années vingt et trente)

Nicole PELLETIER
Collection
Crises 20-21
Date de publication
8 janvier 2009
Résumé
Les auteurs ont placé au centre de leurs réflexions la crise perçue, ressentie et surtout analysée par les contemporains. Ainsi sont étudiés différents philosophes ou auteurs de sciences humaines comme Max Scheler, Karl Jaspers, Edmund Husserl, Martin Buber, Sigmund Freud ou Oswald Spengler qui ont tenté d'expliquer, d'étudier la crise générale qui touche les Allemands et l'Allemagne.Des œuvres d'écrivains -T. Mann, R. Musil, H. Broch, K. Mann et Ö. Von Horvath -, et d'artistes - le Bauhaus - qui ont observé et présenté la crise sont aussi étudiés. Sa négation par les dramaturges et les théoriciens nazis est aussi présentée.
FORMAT
Livre broché
25.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 8 janvier 2009
ISBN 9782867815171
EAN-13 9782867815171
Référence 112495-20
Nombre de pages de contenu principal 254
Format 16 x 24 x 1.5 cm
Poids 469 g

Avant-propos

Exposé liminaire
Horst Möller – Crises et conscience de crise en allemagne de 1920 à
1930

I. Diagnostics de crise

Jean Mondot – Goethe pour temps de crise
Jacques Gandouly – Antirationalisme chez Alfred Baeumler : esthétique et Symbolschau comme solution à la crise
Olivier agard – Face à la crise : l'idée de l'Ausgleich chez Max Scheler
Gilbert Merlio – Situation de la Kulturkritik jaspersienne
Claudie Lavaud – La crise de la raison dans la culture occidentale : sciences et philosophie en débat
Jean-Luc Garret – Diagnotic de crise et reconstruction d'un humanisme chez Martin Buber
Bilge Ertugrul – Déclin de l'Occident ou Malaise dans la civilisation ? L'intellectuel face à la société en crise dans l'entre-deux-guerres

II. Regards sur la crise dans les arts et la littérature

Jean-Marie Paul – "Seine Form ist Logik, aber sein Wesen ist Verwirrung" : L'ordre et la crise dans Der Zauberberg de Thomas Mann
Stéphane Gödicke – Crise du droit et de la raison juridique dans L'homme sans qualités de Robert Musil
Christine Mondon – crise et rupture : Le tournant esthétique dans l'œuvre de Hermann Broch
Alain cozic – Les années vingt et trente du 20e siècle dans les textes autobiographiques et les premiers récits de Klaus Mann.
Nicole Pelletier – Ödön von Horváth : la crise chez les petits-bourgeois
Gérad Thiériot – Crise de la conscience allemande et escapisme des dramaturges et théoriciens du drame nazis (H. Johst : Schlageter, E. W. Möller : Das Frankenburger Würfelspiel ; R. Schlösser : Das Volk und seine Bühne)
Daglind sonolet – Le Bauhaus et la crise des arts
Dominique Jarrassé – Regards français sur l'architecture en Allemagne dans une période de crise

 

Les auteurs ont placé au centre de leurs réflexions la crise perçue, ressentie et surtout analysée par les contemporains. Ainsi sont étudiés différents philosophes ou auteurs de sciences humaines comme Max Scheler, Karl Jaspers, Edmund Husserl, Martin Buber, Sigmund Freud ou Oswald Spengler qui ont tenté d'expliquer, d'étudier la crise générale qui touche les Allemands et l'Allemagne.Des œuvres d'écrivains -T. Mann, R. Musil, H. Broch, K. Mann et Ö. Von Horvath -, et d'artistes - le Bauhaus - qui ont observé et présenté la crise sont aussi étudiés. Sa négation par les dramaturges et les théoriciens nazis est aussi présentée.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire