Continuité, classicisme, conservatisme dans les littératures postcoloniales

Cécile GIRARDIN,Philip WHYTE
Collection
Interférences
Date de publication
2 janvier 2014
Résumé
Cet ouvrage propose d'explorer les relations entre littérature et tradition en contexte postcolonial, tout en interrogeant les grands principes qui ont guidé jusqu'ici les études postcoloniales, en particulier la prégnance de l'activisme politique au cœur du travail de représentation littéraire et le lien sous-jacent entre rupture politique et innovation poétique. Qu'en est-il des auteurs qui choisissent de ne pas revendiquer et des œuvres qui ne relèvent pas de la littérature de combat? Ce volume envisage dans un premier temps la continuité entre les œuvres coloniales et postcoloniales en montrant la profonde modernité d'auteurs parfois considérés comme impérialistes et en leur rendant leur force subversive (Joseph Conrad, Rudyard Kipling, Somerset Maugham, Toru Dutt, ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
18.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 2 janvier 2014
ISBN 9782753528376
EAN-13 9782753528376
Référence 116803-53
Nombre de pages de contenu principal 242
Format 15.5 x 21 x 2 cm
Poids 339 g
  • Continuité: expériences coloniales
  • Classicisme: formes et universaux
  • Conservatisme: le goût de la synthse et de la mélancolie
  • Lectures contre-courant: le miroir de l'Occident
Cet ouvrage propose d'explorer les relations entre littérature et tradition en contexte postcolonial, tout en interrogeant les grands principes qui ont guidé jusqu'ici les études postcoloniales, en particulier la prégnance de l'activisme politique au cœur du travail de représentation littéraire et le lien sous-jacent entre rupture politique et innovation poétique. Qu'en est-il des auteurs qui choisissent de ne pas revendiquer et des œuvres qui ne relèvent pas de la littérature de combat? Ce volume envisage dans un premier temps la continuité entre les œuvres coloniales et postcoloniales en montrant la profonde modernité d'auteurs parfois considérés comme impérialistes et en leur rendant leur force subversive (Joseph Conrad, Rudyard Kipling, Somerset Maugham, Toru Dutt, etc.), puis le classicisme comme un choix esthétique qui conduit à inscrire les productions littéraires postcoloniales dans des valeurs et des formes universelles, refusant le communautarisme et le localisme (Alice Munro, Derek Walcott, J.M. Coetzee, Vikram Seth, etc.), enfin le conservatisme comme tournure d'esprit de certains auteurs considérés comme pessimistes ou mélancoliques mais dont les œuvres visent à la connaissance et à la préservation du passé historique ou littéraire (V.S. Naipaul, Nirad Chaudhuri, Patrick White, Michael Noonan, etc.). L'ouvrage se clôt sur une tentative de lire certains textes postcoloniaux (de Salman Rushdie, Mohsin Hamid, Mordecai Richler, etc.) à contre-courant des interprétations qui valorisent la différence, l'hybridation, le multiculturalisme, pour envisager plutôt la littérature comme ce formidable espace de recomposition de temporalités et d'espaces entremêlés.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire