Entreprises et droits humains

Les limites de la bonne volonté
Hertz ELLEN,Yvan SCHULZ
Date de publication
24 novembre 2020
Résumé
En novembre 2020, les Suisses devront voter sur l'initiative populaire " Pour des entreprises responsables – pour protéger les personnes et l'environnement ". Les auteur·e·s de ce livre analysent, dans une perspective de sciences sociales, les régimes qui gouvernent actuellement les entreprises multinationales, en se concentrant sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Malgré des décennies d'efforts, la RSE n'a pas permis de mettre un terme aux graves violations des droits humains et environnementaux. De toute évidence, la bonne volonté des entreprises se heurte à des limites qui résultent des contraintes systémiques auxquelles elles sont confrontées. Le livre conclut que, pour être efficace, la RSE doit être renforcée par du droit contraignant et soumise au ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
12.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 26 novembre 2020
ISBN 9782883511002
EAN-13 9782883511002
Référence 124740-69
Nombre de pages de contenu principal 107
Format 11 x 17 x 0 cm
Poids 83 g
En novembre 2020, les Suisses devront voter sur l'initiative populaire " Pour des entreprises responsables – pour protéger les personnes et l'environnement ". Les auteur·e·s de ce livre analysent, dans une perspective de sciences sociales, les régimes qui gouvernent actuellement les entreprises multinationales, en se concentrant sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Malgré des décennies d'efforts, la RSE n'a pas permis de mettre un terme aux graves violations des droits humains et environnementaux. De toute évidence, la bonne volonté des entreprises se heurte à des limites qui résultent des contraintes systémiques auxquelles elles sont confrontées. Le livre conclut que, pour être efficace, la RSE doit être renforcée par du droit contraignant et soumise au contrôle de la société civile. Trouver un juste équilibre entre les normes volontaires et obligatoires n'est pas une question purement technocratique. Ceci exige des choix sociétaux sur la façon de maintenir la place de la Suisse dans l'économie mondiale tout en honorant sa tradition de respect des droits humains et environnementaux. Ellen Hertz est professeure d"ethnologie à l'Université de Neuchâtel. Yvan Schulz est post-doctorant à l'Université d'Oxford et chargé de cours à l'Université de Fribourg. Avec la collaboration de Wiebke Wiesigel, assistante doctorante à l'Institut d'ethnologie de l'Université de Neuchâtel.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire