Sous le regard des Vertus

Italie, XIVe siècle
Bertrand COSNET
Collection
Renaissance
Date de publication
4 mai 2015
Résumé
Le thème des vertus connaît un essor considérable dans la péninsule italienne entre 1300 et 1415. Les personnifications s'affichent partout et deviennent des images incontournables de l'univers visuel et intellectuel aussi bien des laïcs et que des clercs. Les ordres mendiants sont les principaux promoteurs du renouveau du thème. Intégralement tournés vers la propagation des vertus, ils conçoivent des programmes qui célèbrent la supériorité morale de leurs saints en s'appuyant sur une iconographie qui convoque l'exégèse de leurs docteurs respectifs. Dans le même temps, les institutions civiques mettent en œuvre une imagerie cohérente qui cherche non seulement à édifier les citoyens, mais aussi à dresser le portrait de communes vertueuses et de gouvernements légitimes. E ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
37.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 4 mai 2015
ISBN 9782869063891
EAN-13 9782869063891
Référence
Nombre de pages de contenu principal 276
Format 21 x 28 x 0 cm
Poids g
  • Préface de Philippe Lorentz
  • Les principes figuratifs des vertus

  • Origines et fortune du thème
  • Les modalités didactiques des vertus
  • Les propriétés mnémoniques des personnifications morales
  • Les vertus selon les ordres mendiants

  • Les vertus selon le franciscanisme
  • La célébration de la sainteté selon le dominicanisme
  • Les vertus selon les Ermites de saint Augustin
  • La sécularisation des vertus

  • Les personnifications au service de l'édification
  • L'image d'une société vertueuse
  • La légitimation des communes : variations sur le thème du Bon gouvernement
Le thème des vertus connaît un essor considérable dans la péninsule italienne entre 1300 et 1415. Les personnifications s'affichent partout et deviennent des images incontournables de l'univers visuel et intellectuel aussi bien des laïcs et que des clercs. Les ordres mendiants sont les principaux promoteurs du renouveau du thème. Intégralement tournés vers la propagation des vertus, ils conçoivent des programmes qui célèbrent la supériorité morale de leurs saints en s'appuyant sur une iconographie qui convoque l'exégèse de leurs docteurs respectifs. Dans le même temps, les institutions civiques mettent en œuvre une imagerie cohérente qui cherche non seulement à édifier les citoyens, mais aussi à dresser le portrait de communes vertueuses et de gouvernements légitimes. En plus de retracer le parcours de l'iconographie des vertus dans l'Italie communale, ce livre dégage les notions qui travaillent l'imagerie morale à la fin du Moyen Âge à partir d'une approche méthodologique plurielle. Il met en lumière les procédés artistiques consistant à figurer les entités abstraites, les rouages didactiques qui animent les personnifications et le processus de vulgarisation du système éthique par l'image. Il apporte ainsi une contribution à deux questions déterminantes de la production artistique du Trecento, celle du rapport que les images entretiennent avec leurs destinataires et celle de la circulation de l'iconographie dans la société italienne.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire