Revoir Osnabrück

Sur la cuisine dans un livre d'Hélène Cixous
Alice DELMOTTE-HALTER
Résumé
À sa modeste échelle, ce livre voudrait contribuer à préciser les enjeux et les effets de l'écriture, et d'abord de l'écriture littéraire; enjeux culturels mais aussi existentiels tant l'art des mots nous touche au cœur de ce qui nous constitue – je veux dire la langue maternelle. Comment dire ce qui ne peut pas se dire? Comment tisser liens malgré la séparation? Comment faire de l'ordre à partir du chaos? Voilà ce que nous invite à penser le livre auquel ici nous abordons.Tenter une ethnocritique d'Osnabrück a d'abord pour objectif de proposer des pistes de réponses à ces questions en réinscrivant le récit dans le réel, tant sur le plan des pratiques représentées, de l'imaginaire filé, que des savoir-faire propres aux personnage comme à l'écrivaine. L'approche du texte ... Lire la suite
FORMAT
Livre broché
16.00 €
Ajout au panier /
Actuellement Indisponible
Date de première publication du titre 29 juin 2018
ISBN 9782814305038
EAN-13 9782814305038
Référence 122535-47
Nombre de pages de contenu principal 230
Format 16 x 24 x 0 cm
Poids 378 g

Jean-Marie Privat – Préface : Osnabrück/Osnabrück

I. En mise au point
1. Mères et filles en cuisines
2. Sur une ethnocritique, ici et maintenant
3. Quant à la vie, quant à l'identité

II. Un terrain contemporain
1. Portrait de l'écrivaine en femme de lettres postmoderne
2. Osnabrück, éd. des femmes : le livre d'une ville, le livre d'une vie, le livre d'une fille

III. Ouvrir le livre
1. Rideau I : les pages du Larousse comme différance du sens
2. Rideau II : " Prologue " – écrire comme cuisson du tragique

IV. L'ethnogénétique dans la marmite
1. Des dieux dans la cuisine ?
2. Vers l'élaboration du texte

V. Still Life
1. Une maison de femmes : Ève et la vie matérielle
2. Une maison de mots : Hélène en logosphère
3. Une maison de mort(s)

VI. Quant au re-voir
1. Les sorties du récit

Bibliographie des ouvrages et autres références citées
1. Sources primaires
2. Sources secondaires
3. Expositions
4. Filmographie
5. Ouvrages de référence
6. Ressources internet

En-voi(x/e/s)

Fournée (au singulier)

À sa modeste échelle, ce livre voudrait contribuer à préciser les enjeux et les effets de l'écriture, et d'abord de l'écriture littéraire; enjeux culturels mais aussi existentiels tant l'art des mots nous touche au cœur de ce qui nous constitue – je veux dire la langue maternelle. Comment dire ce qui ne peut pas se dire? Comment tisser liens malgré la séparation? Comment faire de l'ordre à partir du chaos? Voilà ce que nous invite à penser le livre auquel ici nous abordons.Tenter une ethnocritique d'Osnabrück a d'abord pour objectif de proposer des pistes de réponses à ces questions en réinscrivant le récit dans le réel, tant sur le plan des pratiques représentées, de l'imaginaire filé, que des savoir-faire propres aux personnage comme à l'écrivaine. L'approche du texte se fera par le prisme de la cuisine dans tout ce que la polysémie du terme implique – lieu, technique, économie, esthétique. En effet, la nourriture est ce qui rassemble les deux femmes dans le récit, ce qui les rassemble mais ce qui les sépare aussi – nous verrons comment. Après une mise au point méthodologique, l'analyse se déploie sur plusieurs niveaux à la fois: celui du monde concret, celui du monde inventé, celui de l'élaboration de la diégèse, celui du livre comme objet matériel. Elle s'appuie également sur le terrain concret, expérientiel, de la rencontre de la chercheuse avec l'écrivaine. Des excursions sont opérées dans d'autres récits écrits en continuité directe ou liés thématiquement à l'univers mis en place précédemment, essais comme fictions. À partir du foyer, du feu sous la marmite, nous explorons finalement les modalités de la transmission entre les générations, entre une mère et sa fille ainsi que leur différenciation irrémédiable; scission condensée, pour la narratrice, dans le passage précoce à la littératie et dans le projet plus récent de mettre Ève, sa mère, en livre, deux événements présentés comme une trahison de l'origine.Penser la cuisine ici c'est penser la femme, la construction de soi, les liens d'une parenté réinventée, mais aussi dresser la table d'écriture et mesurer les enjeux de la vie revécue littérairement. C'est aussi réfléchir à cette forme particulière de littératie seconde, quand l'écrivain est tellement envahi par les lettres qu'elles deviennent vie, fluide, sang: chair.

Recommandations

Ajouter un partenaire

1. Structure

2. Réprésentant légal

3. Convention

4. IBAN

* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire
* champ obligatoire

Ajouter une personne

1. Personne

Ajouter une entreprise

1. Structure

2. Réprésentant légal

* champ obligatoire
* champ obligatoire