Fééries - Études sur le conte merveilleux (XVII<sup>e</sup>-XIX<sup>e</sup> siècle) - n° 10 / 201



Fééries - Études sur le conte merveilleux (XVIIe-XIXe siècle) - n° 10 / 201

Conte et croyance

Directeur éditorial Anne Defrance
Editeur du volume Emmanuelle SEMPERE

:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


Le numéro 10 de la revue Féeries intitulé « Conte et croyance » explore le lien à la fois ontologique et problématique du conte à la croyance, particulièrement aigu au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles - moment où la philosophie humienne interroge la fiction et la croyance.
C'est sur un cadrage théorique et une présentation générale qu'E. Sempère ouvre le dossier, qui part des contes dits « traditionnels » : C. Velay-Vallantin étudie la rencontre entre le conte du « Petit Chaperon rouge » et la Bête du Gévaudan, et J. Pédeflous la transformation par un conte espagnol de « Cendrillon » en légende apostolique (en annexe est proposée, outre ce conte de Madrazo, une liste des traductions et adaptations des contes français et allemands en Espagne). Ensuite J. Mainil, pour la France du XIXe siècle, et M. Fournier, pour le Canada des XIXe et XXe siècles, s’intéressent à l’orientation religieuse ou au contraire laïque des éditions et utilisations pédagogiques des contes. La façon dont le conte oriental ou orientalisant français transmet et interprète les motifs issus de l’islam est l’objet des contributions de P. Pelckmans (Galland) et de R. Robert (Pétis de la Croix, Caylus et Cazotte). Les contes orientaux de Potocki (D. Triaire) montrent quant à eux une mise à distance de toute croyance qui annonce le Manuscrit trouvé à Saragosse. G. Armand et Y. Citton étudient le lien entre croyance et connaissance, ou vérité, soit au travers de la question de la science (Pygmalion de Boureau-Deslandes) pour le premier, soit au travers des croyances collectives (Lamekis de Mouhy) pour le second. Voltaire et Diderot font enfin l’objet des trois dernières contributions : le conte voltairien est imprégné d’un imaginaire religieux (G. Di Rosa), tandis que Diderot utilise l’espace du conte et ses dispositifs énonciatifs (M. Fourgnaud) pour faire le « procès » des croyances et pour mettre « en question » (J.-C. Igalens) la croyance.

Titre Fééries - Études sur le conte merveilleux (XVIIe-XIXe siècle) - n° 10 / 201
Sous-titre Conte et croyance
Édition Première édition
Partie du titre Numéro 10
Directeur éditorial Anne Defrance
Editeur du volume Emmanuelle SEMPERE
Revue Féeries
ISSN 17662842
Éditeur UGA Éditions (ELLUG) - Université Grenoble Alpes
Public visé 06 Professionnel et académique
CLIL (Version 2013 ) 3435 LITTÉRATURE GENERALE
3495 Contes et légendes
Date de première publication du titre 04 novembre 2013
Subject Scheme Identifier Code      93 Thema subject category: D      93 Thema subject category: F      93 Thema subject category: FN
Support Livre broché
Nb de pages 326 p.
ISBN-10 2843102537
ISBN-13 9782843102530
Référence 116284-13
Date de publication 04 novembre 2013
Publication GRENOBLE, France
Nombre de pages de contenu principal 326
Illustrations
4 illustrations, noir et blanc
Format 16 x 24 x 1,8 cm
Poids 524 gr
Prix 19,00 €
 
116284-13


Le Comptoir dans le Quartier latin

Venez découvrir notre espace de vente et d'animation. Vous y trouverez les ouvrages de nos éditeurs & tous les numéros de leurs revues.
Plus de renseignements
ici


Autres titres dans...

la revue :


les domaines :