Erich Auerbach



Erich Auerbach

La littérature en perspective


:: Résumé    :: Sommaire    :: Détails


« Mimesis est de manière résolument consciente un livre écrit par un certain être humain, dans une certaine situation, au début des années 1940. » Ainsi s'exprimait Erich Auerbach à propos de son œuvre capitale, écrite à Istanbul, où il avait trouvé refuge pour échapper aux persécutions nazies. En revenant sur ces circonstances, il concluait : « Il vaut mieux être consciemment lié à son temps que de l'être inconsciemment. » L'étude de la littérature, selon Auerbach, ne saurait se dissocier d'un double relativisme : le critique doit situer dans les contextes culturels non seulement les œuvres qu’il étudie, mais son propre point de vue, qu’il assume. Mettre l’objet et le sujet en perspective, c’est prendre conscience des concepts qui organisent l’histoire littéraire, en évitant aussi bien le finalisme historique que le dogmatisme théorique.

Cinquante ans après la mort du grand critique allemand, les études réunies dans ce volume s’interrogent sur l’origine de sa pensée, sur les différentes facettes de son œuvre et sur la valeur de son message. Nous y joignons deux articles d’Auerbach sur Rousseau et sur Proust, inédits en français.

Titre Erich Auerbach
Sous-titre La littérature en perspective
Édition Première édition
Éditeur Presses Sorbonne Nouvelle
CLIL (Version 2013-2019 ) 3643 Essais littéraires
Description public visé Littéraires, germanistes, comparatistes
Date de première publication du titre 29 juin 2009
Subject Scheme Identifier Code      93 Classification thématique Thema: DNL
Avec Index ; Bibliographie
Support Livre broché
Nb de pages 384 p. Index . Bibliographie .
ISBN-10 2-87854-459-5
ISBN-13 978-2-87854-459-6
GTIN13 (EAN13) 9782878544596
Référence 112652-23
Date de publication 29 juin 2009
Nombre de pages de contenu principal 384
Format 16 x 24 x 1,9 cm
Poids 600 gr
Prix 24,50 €
 
112652-23


 

 

 

Autres titres dans...

les domaines :